Ja­dis Dia­pa­son

Dia­pa­son

On Magazine - - SOMMAIRE -

PRO­PO­SER POUR EN­VI­RON 2 000 € UN AM­PLI­FI­CA­TEUR à TUBES à LA SO­NO­RI­TÉ EN­CHAN­TE­RESSE, CONÇU ET FA­BRI­QUÉ EN FRANCE A DU ÊTRE UN VÉ­RI­TABLE CHAL­LENGE POUR JA­DIS, DONT NOUS CONNAIS­SONS LES AP­PA­REILS TRÈS HAUT DE GAMME BIEN PLUS COÛ­TEUX. LE Dé­fi EST à PRÉ­SENT RE­LE­VÉ.

La marque fran­çaise, Ja­dis s’est fait connaître dans les an­nées 80 avec la sor­tie de blocs mo­no­pho­niques à tubes en pure Classe A, les fa­meux JA80 tou­jours ven­dus dans leur se­conde ver­sion (2 x 90 watts avec tubes KT150). Grâce à ces blocs mo­no­pho­niques, les ja­lons du suc­cès ren­con­tré par Ja­dis à l’in­ter­na­tio­nal et no­tam­ment en Asie étaient po­sés. Dé­jà, le de­si­gn un peu ré­tro avec des châs­sis en inox ama­gné­tique or­né de plaques en or 24 ca­rats tran­chaient avec toutes les autres pro­duc­tions du mo­ment et les trans­for­ma­teurs (ali­men­ta­tion et sor­tie), pièces maî­tresses d’un ap­pa­reil à tubes, étaient en­tiè­re­ment fa­bri­qués à la main dans l’usine de Ville­du­bert en France. Deux spé­ci­fi­ci­tés tou­jours d’ac­tua­li­té.

Un Ja­dis dans sa plus simple ex­pres­sion

Le nou­veau Dia­pa­son est un in­té­gré à l’air aus­tère, qua­si mo­nas­tique, en com­pa­rai­son des autres pro­duc­tions Ja­dis qui brillent de toutes parts. Mais, plus in­té­res­sant est le prix an­non­cé de cette nou­veau­té, 2000 €, et ce sans sa­cri­fier les fon­de­ments tech­niques de la marque et en conser­vant le fa­meux « son » Ja­dis. Le châs­sis est simple, tou­jours en inox ama­gné­tique avec face avant et bou­tons en mé­tal gris. Il en est ef­fec­ti­ve­ment fi­ni des plaques do­rées à l’or fin 24 ca­rats et autres or­ne­ments bien agréables à l’oeil. Peu im­porte, prio­ri­té est don­née à la mu­si­ca­li­té. Sur la fa­çade ne sont pré­sents que le gros in­ter­rup­teur marche/ar­rêt, un sé­lec­teur de source, une ba­lance et le po­ten­tio­mètre de vo­lume. Sur la face op­po­sée sont dis­tri­buées les 6 en­trées ana­lo­giques dont la der­nière peut bas­cu­ler en nu­mé­rique grâce à l’ajout op­tion­nel d’une en­trée USB A com­pa­tible 16 bits/44 khz.

Simple Push-pull 6L6

Pour ar­ri­ver à pro­po­ser un ap­pa­reil à tubes à un ta­rif si at­trac­tif, la so­cié­té Ja­dis à dû sur­mon­ter quelques contraintes, non pas sur la qua­li­té des com­po­sants, mais sur le type de mon­tage. Sur le des­sus de l’ap­pa­reil, 7 tubes émergent juste de­vant les trois

trans­for­ma­teurs conçus et fa­bri­qués dans l’usine de Ville­du­bert. Sur ce point, la marque n’a pas cé­dé à la ten­ta­tion de mettre d’autres mo­dèles du com­merce mais conserve ceux de son cru. Les étages d’en­trées et dri­vers sont ser­vis, tout d’abord, par une double triode 12AU7/ECC82 Elec­tro Har­mo­nix de fa­bri­ca­tion russe pour la par­tie pré­am­pli­fi­ca­tion, puis par deux 12AX7/ECC83 Tung-sol, éga­le­ment fa­bri­qué en Rus­sie. Cha­cun de ces tubes a été choi­si à l’oreille par Ja­dis d’où la dif­fé­rence de marque entre ces der­niers. Ce sont en­suite quatre 6L6 tou­jours de chez Tung­sol mon­tés sur sup­port cé­ra­mique qui prennent le re­lais dans un mon­tage simple Push-pull. Là aus­si, le choix de ces mo­dèles qui dé­marque le Dia­pa­son du reste de la marque a été uni­que­ment dic­té par des choix d’es­thé­tiques so­nores. Contrai­re­ment à d’autres ap­pa­reils Ja­dis, im­pos­sible ici de chan­ger les tubes pour d’autres mo­dèles. Outre la plu­part des com­po­sants qui sont si­mi­laires à ceux d’autres ap­pa­reils de la marque, on trouve à l’in­té­rieur du Dia­pa­son un cir­cuit im­pri­mé de 2,4 mm d’épais­seur (Cu70μm) qui de­mande un temps de mon­tage bien plus long que l’ha­bi­tuel mon­tage en l’air de Ja­dis. Le po­ten­tio­mètre de vo­lume Alps, comme le sé­lec­teur de source très qua­li­ta­tif, ont été dé­por­tés aux plus près des prises afin d’évi­ter du câ­blage qui nui­rait à la qua­li­té de l’en­semble. Il en est de même des conden­sa­teurs de fil­trage, Ja­dis a conser­vé les mêmes mo­dèles élec­tro­ly­tiques Vi­shay. Le Dia­pa­son est don­né pour une puis­sance de sor­tie de seule­ment 15 watts en Classe AB, mais at­ten­tion aux watts is­sus des am­pli­fi­ca­teurs à tubes, car ces der­niers sa­tu­rant plus en dou­ceur, ils sup­porte des pics de dy­na­mique plus im­por­tants. Ils offrent sub­jec­ti­ve­ment une puis­sance du double de celle d’un am­pli­fi­ca­teur à tran­sis­tors.

Ecoute : de la co­hé­rence scé­nique avant tout

Comme beau­coup d’am­pli­fi­ca­teurs à tubes, « un cer­tain temps » (comme le di­sait un hu­mo­riste) est né­ces­saire avant que le Dia­pa­son ne prenne sa vi­tesse de croi­sière. Ce der­nier s’ouvre et donne ce qu’il a de meilleur au bout d’une ving­taine de mi­nutes au mi­ni­mum. Al­lu­mez donc cet in­té­gré, et al­lez-vous faire un ca­fé ou ou­vrir, si vous en avez les moyens, une bonne bou­teille de Châ­teau An­gé­lus 2012. As­so­cié à di­verses sources comme une pla­tine VPI et sa com­pagne de route la cel­lule Ki­se­ki Blue N.S, un Me­tis Player ou en­core un lec­teur ré­seau Lu­min Mu­sic Player avec en bout de chaîne une paire d’en­ceinte Grand Cru Ho­ri­zon, tout ce­la câ­blé par de l’ab­so­lue Créa­tions IN-TIM, Gold­mund Li­neal et des câbles sec­teur Fu­ru­tech, le Dia­pa­son a pu nous of­frir un beau spec­tacle so­nore. En dé­but de test, la faible puis­sance de 15 watts an­non­cée par Ja­dis nous avait fait un peu craindre que ce Dia­pa­son man­que­rait de souffle et d’éner­gie sur notre sys­tème. Il n’en a rien été. Les Grand Cru Ho­ri­zon et leur ren­de­ment de 92 db avec une courbe d’im­pé­dance très stable ont pu ex­pri­mer leur na­tu­rel, leur jus­tesse de timbre et leur par­faite mise en phase tout en at­tei­gnant des ni­veaux so­nores im­pres­sion­nants. Ce nou­veau Ja­dis a mon­tré as­sez ra­pi­de­ment qu’il pos­sé­dait, non seule­ment une ré­serve de puis­sance im­pres­sion­nante, mais éga­le­ment un mé­dium par­ti­cu­liè­re­ment bien char­pen­té qui donne du poids sur les notes, tout en dis­po­sant en même temps d’un cer­tain pou­voir d’ana­lyse du mes­sage so­nore. Le son est as­sez doux, mais n’en ou­blie pas tout de même d’être fluide : la co­hé­rence des re­gistres est bel et bien là avec un ai­gu fi­ne­ment ci­se­lé sans être brillant et un bas-mé­dium/grave par­fai­te­ment en place mais pas en­com­brant. Nous ne tou­chons pas la ri­chesse des cou­leurs so­nores des Ja­dis en Classe A, mais le ré­sul­tat avec ce mon­tage de 6L6 est sur­pre­nant de pré­sence et de re­lief so­nore. De plus, nous sen­tons que ce Dia­pa­son est prêt à en dé­coudre, l’im­pres­sion de puis­sance est réelle comme un fauve ta­pi dans l’ombre prêt à bon­dir. Ja­dis a donc en­core frap­pé et dans un do­maine où nous ne l’at­ten­dions pas. Cette marque montre qu’avec un ap­pa­reil de faible puis­sance en Classe AB, on peut tou­cher de très près ce dont ses ap­pa­reils en Classe A sont ca­pables. Cette consta­ta­tion nous dé­montre un vrai sa­voir-faire, une vé­ri­table phi­lo­so­phie so­nore qui n’est pas prête à dé­ce­voir les ama­teurs d’ap­pa­reils à tubes. Le Dia­pa­son, à son prix, peut re­ven­di­quer ses ori­gines sans au­cun com­plexe. Un vrai Ja­dis, de la plus grande tra­di­tion.

2000 €

Comments

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.