Ca­non Po­wer­shot G9X mark II

G9X Mark II

On Magazine - - SOMMAIRE -

Le Ca­non G9X Mark II est un mi­nus­cule ap­pa­reil com­pact ex­pert, des­ti­né aux amateurs. Il ne lé­sine pour­tant pas sur la qua­li­té de l’élec­tro­nique em­bar­quée avec son cap­teur de 1 pouce et sa ra­fale qui monte à 8 images par se­conde.

Le plus pe­tit com­pact do­té d’un cap­teur de un pouce

Le G9X mark II est le plus pe­tit des compacts ex­perts de Ca­non à pos­sé­der un cap­teur de un pouce. Vrai­ment mi­nia­ture, il peut se glis­ser fa­ci­le­ment dans une poche, même celle d’un jean. La fi­ni­tion est ex­trê­me­ment soi­gnée et propre mais la construc­tion dé­note quelques pe­tites éco­no­mies, mê­lant ju­di­cieu­se­ment mé­tal et plas­tique. Il est pos­sible que le flash ou que la trappe de la bat­te­rie de construc­tion un peu lé­gère fai­blissent en pre­mier si leur usage se montre un peu in­ten­sif. Le si­mi­li­cuir qui confère une si jo­lie robe au G9X Mark II fait vrai­ment plas­tique dès qu’on le re­garde d’un peu près. Néan­moins, l’es­thé­tique reste très luxueuse et sé­dui­sante pour un ap­pa­reil à ce prix.

Un zoom moins per­for­mant mais ul­tra com­pact

Le Ca­non G9X mark II est orien­té plus grand pu­blic que ses deux grands frères, le G7XII et le G5X, il s’en dif­fé­ren­cie par l’ab­sence d’écran orien­table et de vi­seur, mais il dis­pose ce­pen­dant bien d’un flash ré­trac­table. Son zoom, 28-84 mm f/2-4.9 pour des rai­sons de com­pa­ci­té, est plus res­treint et moins lu­mi­neux. Si la construc­tion du boi­tier est plus lé­gère et le zoom plus res­treint, Ca­non ne lé­sine pas en re­vanche sur l’élec­tro­nique. Le G9X mark II pos­sède le même cap­teur de 20 Mpx que ses grands frères et de la toute der­nière ver­sion du pro­ces­seur d’image de Ca­non, le DIGIC 7 qui per­met de pho­to­gra­phier en RAW et en JPEG avec une ca­dence de ra­fale qui monte à 8 ips, et de fil­mer en Full HD à 50 ips.

Un er­go­no­mie tac­tile dé­rou­tante au dé­but, MAIS TRÈS EF­FI­CACE

L’er­go­no­mie a été in­tel­li­gem­ment pen­sée pour conve­nir à un boi­tier de toute pe­tite taille. Elle est as­su­rée par le duo de l’écran tac­tile et de la bague cran­tée au­tours de l’ob­jec­tif. Nous étions un peu scep­tiques au dé­part sur cette in­no­va­tion, mais force est de consta­ter qu’elle se ré­vèle sur le ter­rain par­ti­cu­liè­re­ment per­ti­nente. En mode au­to­ma­tique la bague cran­tée donne la pos­si­bi­li­té de zoo­mer par pal­lier et de sé­lec­tion­ner les fo­cales dé­si­rées : 24 mm, 35 mm, 50 mm ou 85 mm. Après sé­lec­tion d’un des modes PASM avec l’unique mo­lette si­tuée sur le ca­pot, dif­fé­rents pa­ra­mètres peuvent être choi­sis (ou­ver­ture, vi­tesse, sen­si­bi­li­té ISO…) puis ajus­tés de­puis la bague cran­tée de l’ob­jec­tif. Le zoom se réa­lise alors grâce à la pe­tite gâ­chette si­tuée au­tour du dé­clen­cheur. C’est simple et ef­fi­cace, d’au­tant plus que les ré­glages es­sen­tiels tombent na­tu­rel­le­ment sous le pouce droit. Les amateurs s’y re­trou­ve­ront sans trop de sou­ci tan­dis que les uti­li­sa­teurs ex­perts pour­ront peau­fi­ner leur ré­glage sans s’éner­ver mal­gré la toute pe­tite taille de l’ap­pa­reil pho­to.

Fiable et ré­ac­tif sauf au té­lé­ob­jec­tif

Le G9X mark II s’est mon­tré ef­fi­cace à l’usage. La mise au point sur l’écran tac­tile se fait tout na­tu­rel­le­ment. Si elle est ra­pide et plu­tôt fiable au grand angle, il lui ar­rive par contre fa­ci­le­ment de pom­per au té­lé­ob­jec­tif (lorsque l’on zoome) où elle se trouve clai­re­ment beau­coup moins à l’aise. C’est la seule vé­ri­table dé­cep­tion que nous avons ren­con­trée avec ce pe­tit jou­jou. En mode au­to­ma­tique, le boi­tier dé­livre des images propres, mais peut être un peu trop neutre, sans vé­ri­table ca­rac­tère.

DES VI­DÉOS SANS FIO­RI­TURES

Le mode vi­déo est très simple d’usage. Seule la cor­rec­tion d’ex­po­si­tion est ac­ces­sible. La gâ­chette de zoom de­vient beau­coup plus lente et pro­gres­sive ce qui la rend par­ti­cu­liè­re­ment adap­tée à la réa­li­sa­tion de vi­déo. La 4K n’au­rait pas été de re­fus, on de­vra mal­heu­reu­se­ment se conten­ter de Full HD à 50 ips En­fin, le G9X est équi­pé des der­nières tech­no­lo­gies sans fil avec le Wi­fi, le NFC, et le Blue­tooth pour télécharger les pho­tos et pi­lo­ter le boi­tier grâce à l’ap­pli­ca­tion Ca­non Ca­me­ra Con­nect qui se bo­ni­fie avec le temps. Elle per­met no­tam­ment de gé­rer les dif­fé­rents ré­glages ain­si que le col­li­ma­teur d’au­to­fo­cus.

Conclu­sion

Le Ca­non G9X mark II est le plus pe­tit com­pact de sa ca­té­go­rie. Pour y par­ve­nir il ne sa­cri­fie que son zoom, un peu court et moins lu­mi­neux que ce que l’on trouve sur les autres compacts ex­perts. Son in­ter­face mê­lant tac­tile et roue co­deuse est réus­sie et ef­fi­cace. A l’aise en pho­to et en vi­déo, il com­ble­ra la plu­part des amateurs sans pour au­tant re­bu­ter les uti­li­sa­teurs plus che­vron­nés. Ra­pide et ef­fi­cace, seul la mise au point au té­lé­ob­jec­tif est un peu dé­ce­vante.

500 €

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.