Nu­force BE Sport 3

On Magazine - - SOMMAIRE -

Spor­tifs et au­dio­philes à la fois c’est le dé­fi que se sont fixés ces écou­teurs sans fil BE Sport 3 de chez Nu­force. La marque ca­li­for­nienne pro­prié­té de­puis 2014 du Tai­wa­nais Op­to­ma, spé­cia­liste de la vi­déo­pro­jec­tion, n’en est pas à son coup d’es­sai en la ma­tière et cette nou­velle ité­ra­tion, plus spor­tive que les pré­cé­dentes, est in­con­tes­ta­ble­ment réus­sie. Cer­ti­fié IP55, ces écou­teurs Blue­tooth sont ré­sis­tants à la pluie, à la pous­sière ou à la trans­pi­ra­tion. La bat­te­rie lo­gée dans le pe­tit boî­tier de com­mande offre une au­to­no­mie d’en­vi­ron 10 heures. Pour bien te­nir dans les oreilles pen­dant l’ef­fort, ces écou­teurs sont par ailleurs li­vrés avec plu­sieurs paires d’ai­lettes in­ter­chan­geables et amo­vibles, en si­li­cones de plu­sieurs cou­leurs dif­fé­rentes. Une pe­tite po­chette avec mous­que­ton ain­si que six paires d’em­bouts dont une à double frange font aus­si par­tie du pa­ckage. Sur le ter­rain, les Nu­force BE Sport 3 ne sont pas les écou­teurs du spor­tif ex­trême. Les oreillettes avec leur coque en mé­tal tu­bu­laire sont un peu trop pro­émi­nentes et les pointes de leurs ai­lettes peuvent un peu cha­touiller à la longue. Néan­moins, ces écou­teurs se dé­fendent bien lors­qu’il s’agit de faire un run­ning tran­quile d’une de­mi-heure le di­manche. La pos­si­bi­li­té de les at­ta­cher au­tour du cou, grâce aux oreillettes ai­man­tées, est éga­le­ment bien vue. Et sur­tout, les Nu­force BE Sport 3 sonnent très bien et beau­coup mieux que la plu­part des mo­dèles dé­diés au sport. Ils pro­posent une res­ti­tu­tion phy­sio­lo­gique et as­sez éner­gique. Ils ne cherchent pas à être trop clairs ou trans­pa­rents. Ils sont par­faits pour de la mu­sique qui donne en­vie de bou­ger tout en pro­cu­rant une bonne im­pres­sion d’es­pace et d’aé­ra­tion. Les Nu­force BE Sport 3 nous ont par exemple fait en­tendre une su­perbe ligne de basse et des ai­gus qui ne vrillent pas les tym­pans sur la chan­son «Bright­side» d’ico­na Pop. Idem sur le mor­ceau «Dream­land» de Wild Belle, la res­ti­tu­tion a la pêche, elle swingue tout est bien à sa place. Les voix ne manquent pas de pré­sence mal­gré le pe­tit cô­té phy­sio­lo­gique. Le son est doux sans être bou­ché, au contraire l’aé­ra­tion, la sen­sa­tion d’am­pleur sont ex­cel­lentes. Nous avons même été sur­pris par les bruits d’am­biances de salle de concert très bien do­sés sur le dé­but de «Lord In­ten­ded» de De la Soul. À no­ter en­fin que ces écou­teurs pro­curent un ni­veau d’iso­la­tion pho­nique éle­vé (plus ce se­rait trop et pas rai­son­nable pour des mo­dèles spor­tifs d’ex­té­rieur) tan­dis que leur mi­cro­phone ne filtre pas très bien les bruits pa­ra­sites, mais per­met des conver­sions té­lé­pho­niques bien claires et in­tel­li­gibles.

100 €

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.