1More E1001

On Magazine - - SOMMAIRE -

Comme on a pu le voir avec le test du casque H1707, 1More est une nou­velle marque aux dents longues. Avec des prix très agres­sifs, elle n’hé­site pas à jouer à la sur­en­chère, mais le fait avec un ta­lent cer­tain. Ici, elle pro­pose des écou­teurs in­traau­ri­cu­laires à triples trans­duc­teurs. En ef­fet, chaque écou­teur de cette paire de E1001 com­porte deux trans­duc­teurs à ar­ma­tures ba­lan­cées et un de type élec­tro­dy­na­mique. C’est une ap­proche coû­teuse, qui per­met théo­ri­que­ment de conci­lier le meilleur des deux mondes : la pré­ci­sion des ar­ma­tures ba­lan­cées dans les mé­diums et les ai­gus, la pro­fon­deur et l’im­pact des trans­duc­teurs élec­tro­dy­na­miques dans le grave. Mal­gré ce­la, 1More ne fait pas d’éco­no­mie de bout de chan­delle sur les autres élé­ments de ces écou­teurs. Au contraire. Pour com­men­cer l’em­bal­lage est «to­pis­sime»: boîte car­ton­née au for­mat livre, avec fer­me­ture de la cou­ver­ture par un ai­mant, de très beaux des­sins au trait fi­gu­rant l’écla­té d’un écou­teur, ain­si qu’un pe­tit mot ma­nus­crit du « met­teur au point » Lu­ca Bi­gnar­di, DJ, pro­duc­teur et ar­ran­geur ita­lien, qui a no­tam­ment col­la­bo­ré avec Lu­cio Dal­la et Lau­ra Pau­si­ni. Les ac­ces­soires four­nis sont éga­le­ment nom­breux : 8 paires d’em­bouts in­ter­chan­geables dont 3 en mousse à mé­moire de forme, un adap­ta­teur prise avion et un clip de che­mise. Hon­nê­te­ment, ce n’est pas tous les jours que nous trou­vons un équi­pe­ment aus­si com­plet et un em­bal­lage aus­si soi­gné pour une paire d’écou­teurs in­tra-au­ri­cu­laires à 100 eu­ros. La construc­tion ne dé­çoit pas non plus. Les 1More E1001 sont très lé­gers mal­gré leurs oreillettes et leurs prises toute mé­tal. Le câble prin­ci­pal est gai­né de tis­su. Beaux, es­thé­tiques et élé­gants, plu­tôt dis­crets, ces écou­teurs ga­ran­tissent une très bonne te­nue dans les oreilles. Sans contraintes, ils n’oc­ca­sionnent pas de fa­tigue même après de longues heures d’uti­li­sa­tion. À l’écoute, sur le disque de Sting, «The Best Of 25 Years», et le mor­ceau «Shape Of My Heart», le ren­du so­nore est plu­tôt très bon, certes moins dé­taillé, moins tran­chant et moins spa­cieux qu’avec nos écou­teurs de ré­fé­rence (qui valent deux fois plus cher). Les basses se font aus­si plus dis­crètes, mais ce n’est pas mal du tout. Ces in­tras dis­pensent un son propre, pré­cis, dé­taillé, vif et ra­re­ment pris en dé­faut.

100 €

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.