“PLUS JA­MAIS ! ”

Playboy (France) - - La Tendance Du Playboy -

Des hommes acerbes et re­mon­tés en­vers les fit­ness queens, les salles de sport en sont pleines. Comme An­tho et son pote Sa­mi, croi­sés au Mon­ta­na Fit­ness Club à deux pas de la place de la Ré­pu­blique à Pa­ris, qui viennent dé­ver­ser leur fiel sur ces déesses des salles de gym en nous voyant dis­cu­ter avec l’une d’entre elles. “J’ai don­né et, fran­che­ment, plus ja­mais! ,s’es­claffe le pre­mier. Ces na­nas sont des di­vas ob­sé­dées par leurs muscles, qui te de­mandent de les pho­to­gra­phier à de­mi à poil à lon­gueur de jour­nées. ” Ce genre de pré­ju­gés bour­rins, les fit girls ont ap­pris à dea­ler avec. Es­telle, su­perbe brune qui do­cu­mente sa mé­ta­mor­phose sur son compte Ins­ta­gram @es­tel­le_­sha­naa, en sait quelque chose: “Je di­rais qu’il y a deux types d’hommes: ceux qui sont ad­mi­ra­tifs de­vant ma dé­ter­mi­na­tion et les charges que je sou­lève, et ceux qui nous per­çoivent comme des filles trop sûres d’elles, su­per­fi­cielles, ob­sé­dées par le sport, alors qu’il s’agit d’une hy­giène de vie glo­bale. ” De la per­sé­vé­rance, il en fal­lu à Es­telle pour perdre vingt kilos su­per­flus en l’es­pace de deux ans sans tou­te­fois y lais­ser ses formes, sa prio­ri­té nu­mé­ro 1: “Je fais des séances en salle d’une heure trente, trois fois par se­maine, avec ren­for­ce­ment mus­cu­laire et car­dio. J’ai aus­si ef­fec­tué un vrai ré­équi­li­brage ali­men­taire, je mange sai­ne­ment, et je cui­sine un maxi­mum : des smoo­thies mai­son, des sa­lades de fruit, des por­ridges et des ali­ments pro­téi­nés pour conser­ver mon vo­lume mus­cu­laire. Mais je m’au­to­rise aus­si un dé­ra­page une fois tous les quinze jours, his­toire de conti­nuer à me faire plai­sir. ”

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.