La femme qui fuit

d’Anaïs Bar­beau-La­va­lette

Psychologies - - L’OEIL - C. S.

L’au­teure, qué­bé­coise, est la pe­tite-fille de la poé­tesse et plas­ti­cienne Su­zanne Mé­loche (1926-2009) et du cé­lèbre peintre Mar­cel Bar­beau (1925-2016), en rup­ture avec l’art aca­dé­mique de leur époque et co­si­gna­taires, en 1948, du ma­ni­feste Re­fus glo­bal. C’est la vie de sa grand-mère qu’Anaïs ra­conte, fas­ci­née par la li­ber­té ex­trême de cette femme, qui quit­ta ma­ri et en­fants pour me­ner à bien sa vie de créa­trice. La bio­graphe tente de com­prendre la dé­marche ter­ri­ble­ment trans­gres­sive de Su­zanne, et la dou­leur des en­fants aban­don­nés, en par­ti­cu­lier celle de sa propre mère. La femme qui fuit, best-sel­ler 2015 au Qué­bec, dé­couvre un pan pas­sion­nant de l’his­toire cultu­relle de cette pro­vince. Le Livre de poche, 380 p., 7,60 €.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.