DES NERFS QUI SUS­CITENT DU PLAI­SIR, OU PAS !

Psychologies - - SEXUALITÉ -

« Cer­taines ter­mi­nai­sons ner­veuses dans la peau sont spé­cia­li­sées dans le tou­cher plai­sir. Leur dé­cou­verte est ré­cente et nous en sa­vons peu de chose », confie le cher­cheur en neu­ros­ciences Laurent Mi­se­ry. Ap­pe­lées « fibres C-tac­tiles », elles se si­tuent au ni­veau du dos et des avant-bras, et nous per­mettent d’éprou­ver des sen­sa­tions agréables. Leur sti­mu­la­tion et leurs ef­fets sont dé­cu­plés quand la tem­pé­ra­ture des doigts et des mains qui ca­ressent avoi­sine les 32 °C, et que la ca­resse est lente et lé­gère. Mais Laurent Mi­se­ry rap­pelle que « l’im­pact des ca­resses dé­pend au­tant de la per­sonne qui les re­çoit que du type de ca­resses et de la per­sonne qui les donne. Ce qui sus­cite le plai­sir, le dé­sir ou le re­jet est sur­tout lié à l’image de l’autre et de sa peau, en fonc­tion d’un contexte com­plexe : ap­pa­rence, his­toire et goûts per­son­nels, cir­cons­tances de la ren­contre, dis­po­ni­bi­li­té af­fec­tive… » Dans ce do­maine in­cer­tain, ja­mais une don­née scien­ti­fique n’abo­li­ra le ha­sard.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.