UN MOIS PLUS TARD

Psychologies - - LA PREMIÈRE SÉANCE -

Claire : « J’ai été très contente de cette séance, qui m’a ap­por­té un grand sou­la­ge­ment. Ce qui m’a été dit a du sens, et ça a ré­son­né en moi. J’ai eu l’im­pres­sion de dé­cou­vrir une voie res­tée in­ex­plo­rée dans mes thérapies pré­cé­dentes. J’ai ren­con­tré un nou­veau thé­ra­peute avec qui le fee­ling est bien pas­sé, et j’ai en­vie de tra­vailler sur cette voie. J’ai en­vie de chan­ger tout ça. » Ro­bert Neu­bur­ger : « Il n’est rien de plus dif­fi­cile que de re­non­cer à ce que l’on n’a pas ob­te­nu et que l’on n’ob­tien­dra ja­mais, en par­ti­cu­lier lors­qu’il s’agit de l’amour que l’on pour­rait at­tendre lé­gi­ti­me­ment de ses pa­rents, père et mère. Claire en té­moigne. Après des an­nées de souf­france, elle est comme un la­pin aveu­glé par les phares d’une au­to­mo­bile et qui reste ex­po­sé au mi­lieu de la route, à at­tendre que ses pa­rents re­con­naissent leurs torts et s’in­té­ressent en­fin à qui elle est, lui ac­cordent l’amour qu’elle mé­rite. En at­ten­dant, elle ne peut in­ves­tir du­ra­ble­ment au­cune re­la­tion, lais­sant cette place vide en es­pé­rant in­cons­ciem­ment que son père et sur­tout sa mère l’oc­cu­pe­ront un jour, jour qui ne vien­dra pro­ba­ble­ment ja­mais ou trop tard… Ici, un thé­ra­peute aver­ti pour­ra être d’une aide pré­cieuse. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.