Une porte ou­verte sur l’in­cons­cient

Psychologies - - RESSOURCES -

« Sans la TCC, la réa­li­té vir­tuelle pour­rait pro­vo­quer des crises », af­firme le psy­cha­na­lyste et com­por­te­men­ta­liste Ro­dolphe Op­pen­hei­mer1. Elle per­met néan­moins d’ac­cé­der plus vite à l’in­cons­cient que par la pa­role. « Quand un patient de 50 ans crie “Ma­man !”, j’in­ter­romps le pro­gramme et l’in­vite à par­ler de sa mère, pour­suit le spé­cia­liste. L’un d’eux, ter­ro­ri­sé par le vide, s’est ain­si rap­pe­lé avoir chu­té d’un es­ca­beau étant en­fant alors que sa mère lui avait in­ter­dit de grim­per des­sus. La TRV gué­rit le symp­tôme. Mais en sti­mu­lant l’in­cons­cient par l’éveil des cinq sens, elle donne au psy­cha­na­lyste une ma­tière à ex­ploi­ter pour évi­ter que la souf­france ne se re­porte sur un autre ob­jet plus tard. » 1. Au­teur, avec Éric Mal­bos et Ch­ris­tophe Lan­çon, de La Cy­ber­thé­ra­pie ( Ey­rolles, à pa­raître en no­vembre).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.