LES AÉ­RO­PORTS REN­FORCENT LEUR SÉ­CU­RI­TÉ

Rebondir - - UN SECTEUR À LA LOUPE -

Rouage es­sen­tiel de la sé­cu­ri­té dans les aé­ro­ports, les 7 650 agents de sû­re­té aé­ro­por­tuaire em­pêchent l’in­tru­sion de per­sonnes mal­veillantes ou d’ob­jets illi­cites dans les zones d’em­bar­que­ment. Après vé­ri­fi­ca­tion des billets d’avion, ils contrôlent les pas­sa­gers, leurs ba­gages et leurs ef­fets per­son­nels grâce aux ap­pa­reils à rayons X et aux por­tiques de dé­tec­tion mé­tal­liques. “Il faut un sa­voir-faire pour in­ter­pré­ter les images ra­dio­sco­piques”, ex­plique Jean-Ma­ry Pierre, dé­lé­gué gé­né­ral du Syn­di­cat des en­tre­prises de sû­re­té aé­rienne et aé­ro­por­tuaire. En cas de doute, ils peuvent pro­cé­der à la pal­pa­tion de sé­cu­ri­té et aler­ter la po­lice aux fron­tières ou bien la gen­dar­me­rie des trans­ports aé­riens. Vi­gi­lance, concen­tra­tion, ri­gueur pro­fes­sion­nelle sont re­quises. “Le rôle des agents est d’évi­ter une po­ten­tielle at­taque ter­ro­riste. En pé­riode de rush, ils doivent s’as­su­rer que per­sonne n’échappe au contrôle. La moindre er­reur peut com­pro­mettre la sé­cu­ri­té du vol”, rap­pelle Agnès De­la­barre, res­pon­sable du re­cru­te­ment et de la for­ma­tion d’Hub­safe, qui re­crute entre 600 et 700 agents par an, sur­tout pour pal­lier aux pics d’ac­ti­vi­té.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.