Qué­bec

Des pro­duits éton­nants, de l'au­dace, de la sim­pli­ci­té, de l'hu­mour, un sens de l'hos­pi­ta­li­té qui nous ren­drait presque ja­loux... La Belle Pro­vince nous a sé­duits pour de bon !

Regal - - Sommaire - TEXTE HÉ­LÈNE PIOT PHO­TOS JEAN BLAISE HALL

Je re­vien­drai à Mon­tréal

Non. Avant même le dé­col­lage, à Rois­sy, on s'est pro­mis de ne pas tom­ber dans la fa­ci­li­té. De ne pas com­men­cer un dos­sier qué­bé­cois par la pou­tine. Sauf que… ces frites, là, de­vant nous, lors de la toute pre­mière ren­contre pré­vue dans ce re­por­tage, plon­gées dans une sauce brune sur­mon­tée de miettes blanches de fro­mage, c'est une hal­lu­ci­na­tion ? Non, c'est bien le plat prin­ci­pal (et unique) com­man­dé par le vi­gne­ron avec qui nous avions ren­dez-vous. Dé­so­lée pour le pon­cif mais, au­tant la tour Eif­fel ou le ca­mem­bert, c'est nous, au­tant la pou­tine, c'est vous, les Qué­bé­cois ! Sauf qu'il est im­pos­sible de s'ar­rê­ter là. Com­ment igno­rer l'in­croyable ré­vo­lu­tion de la gas­tro­no­mie qué­bé­coise de­puis une di­zaine d'an­nées ? Com­ment né­gli­ger votre créa­ti­vi­té en ma­tière de fro­mages, de char­cu­te­ries, d'al­cools? Com­ment pas­ser à cô­té de toutes ces ri­chesses:

herbes aromatiques, gi­biers, cultures… ? Après des dé­cen­nies d'im­ports mas­sifs, des autres pro­vinces ca­na­diennes ou de l'étran­ger, un tiers des ali­ments consom­més par les Qué­bé­cois pro­viennent dé­sor­mais des fermes du Qué­bec. Ici comme ailleurs, la ten­dance lo­ca­vore ouvre l'ap­pé­tit… Pour s'en convaincre, rien de tel que de pas­ser une ma­ti­née sur l'un des deux grands mar­chés de Mon­tréal. Mais le­quel choi­sir? À l'of­fice de tou­risme, on re­fuse de se mouiller : « At­wa­ter est l'un des plus grands d'Amé­rique du Nord, mais Jean-Ta­lon est l'un des plus beaux. Si vous le pou­vez, faites les deux. »

ELLE EST FRAÎCHE MA TÊTE DE VIO­LON

Nous op­tons mo­des­te­ment pour le plus pe­tit, Jean-Ta­lon. Plus pe­tit ? Se­lon des cri­tères nord-amé­ri­cains, alors… Sous la halle qui s'étend à perte de vue, 2,5 mil­lions de vi­si­teurs dé­am­bulent chaque an­née. Beaucoup de tou­ristes, mais aus­si de nom­breux Mon­tréa­lais. À pre­mière vue, pas de dif­fé­rence ma­jeure avec nos étals. C'est en s'ap­pro­chant que l'on réa­lise. Ici, ce que nous ap­pe­lons des cham­pi­gnons de Pa­ris porte le nom de «cham­pi­gnons blancs», par op­po­si­tion aux «cham­pi­gnons ca­fé» (les mêmes avec une tête gris-brun). Les « oi­gnons es­pa­gnols » sont une va­rié­té 100 % qué­bé­coise, de la taille d’un pe­tit me­lon. Les « ra­dis de cou­leur » sont plus gros, ronds et doux que les nôtres. Les « as­perges du Qué­bec » sont plus longues, fines et vertes que chez nous. Et ce lé­gume vert vif, en forme de crosse d'évêque ? «Des têtes de vio­lon, nous in­forme une jo­lie

Vous ai­mez les halles de Lyon, du Havre ou de Tours ? Vous al­lez ado­rer celles d'At­wa­ter et de Jean-Ta­lon. Hi­ver comme été, c'est là que tout se passe !

Res­tau­rants bran­chés (le Mon­tréal Pla­za, à gauche), pay­sages à cou­per le souffle (Saint-Do­nat, ci-des­sous) ou pro­duits ty­pi­que­ment lo­caux (têtes de vio­lon, ci-contre), à cha­cun son Qué­bec !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.