Dé­penses de té­lé­tra­vail

RF Conseil - - Courrier Des Lecteurs -

Je suis sa­la­rié et j’ai été contraint de faire du té­lé­tra­vail entre le 17 mars et la fin du mois de juin 2020. Suis-je au­to­ri­sé à dé­duire les dé­penses liées au tra­vail à la mai­son ?

En tant que sa­la­rié, vos frais pro­fes­sion­nels sont en prin­cipe pris en charge par le biais de la dé­duc­tion for­fai­taire de 10 % (pla­fon­née à 12 627 € pour 2019). Vous pou­vez tou­te­fois op­ter pour la dé­duc­tion de vos frais réels si vous y avez in­té­rêt. Vous se­rez alors au­to­ri­sé à dé­duire les dé­penses re­la­tives à votre es­pace de tra­vail qui sont à votre charge dé­fi­ni­tive (donc non cou­vertes par une éven­tuelle al­lo­ca­tion de votre em­ployeur).

Par exemple, si vous dis­po­sez d’une pièce de votre ha­bi­ta­tion pour tra­vailler, vous pou­vez dé­duire une quote-part du loyer, des charges de co­pro­prié­té et des im­pôts lo­caux. Vous pou­vez éga­le­ment dé­duire vos frais de té­lé­phone, de pa­pe­te­rie ou d’encre pour votre im­pri­mante. Faites

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.