Le der­nier soul­man

Rock & Folk - - La Une - PHI­LIPPE MA­NOEUVRE

Bob­by Wo­mack de­vait jouer à l’Olym­pia le 30 juillet pro­chain. A peine dis­pa­ru, une grande traque a com­men­cé dans toutes les bou­tiques vi­nyle de la ca­pi­tale. On a tous un Bob­by Wo­mack à dé­ni­cher, tous en­vie de plon­ger dans la plé­tho­rique pro­duc­tion (30 al­bums) de ce mu­si­cien à l’his­toire in­vrai­sem­blable (page 104). Quelle oeuvre ! Avec Bob­by Wo­mack, nous per­dons un ta­lent mo­nu­men­tal. L’homme avait joué de la gui­tare avec Sam Cooke, Sly Stone et Are­tha ! Il avait réus­si haut la main la tran­si­tion soul, bon sang il était l’homme lige du Wi­cked Pi­ckett, il était le der­nier sor­cier soul. L’al­bum des Black Keys est su­perbe. Nous avons coin­cé ces nou­veaux gla­dia­teurs sur le dé­part pour les grands ren­dez-vous de l’été. Com­ment se pré­parent-ils ? Com­ment tiennent-ils ? Li­sez en page 64 une in­ter­view ré­vé­la­trice du sys­tème Black Keys. Ra­con­tée par ces vé­té­rans de la ca­mion­nette, l’aven­ture prend des airs de triomphe hau­te­ment mé­ri­té. De son cô­té, Pa­trick Eu­de­line s’est lâ­ché sur l’autre grand dis­pa­ru du mois (Hen­ri Le­proux) et en pro­fite pour ra­con­ter avec un luxe de dé­tails vé­cus son Golf Drouot à lui (page 72). Beau­coup de tris­tesse (Va­lé­rie Co­rol­ler, Alan Dou­glas, page 105) et beau­coup de blues, mais nous conti­nuons, plus dé­ter­mi­nés que ja­mais. Tou­jours vert, Jean-Pierre Gal­land nous rap­pelle que, du cô­té des pé­tards, ce n’est ja­mais ga­gné, fut-ce à l’ap­proche du 14 juillet (page 18). Juin avait ma­gni­fi­que­ment com­men­cé. Ven­dre­di 13, nous avons vé­cu un re­mar­quable concert des Stones dans un Stade de France bour­ré comme ra­re­ment. Plus que ja­mais, le mot de Dan Aykroyd pre­nait son sens : “Les Stones sont dé­sor­mais le plus grand groupe de blues de la pla­nète.” On mur­mure qu’ils pour­raient ren­trer en stu­dio pour en­re­gis­trer un al­bum bleu avec l’aide de Mick Tay­lor... A part ça, l’équipe de Rock&Folk s’est lan­cée sur la route des fes­ti­vals. Cette an­née nous élar­gis­sons le spectre et in­cluons des ch­ro­niques du Go­ver­nors Ball de New York et de Bon­na­roo (page 52). Pour nous, le plus beau fes­ti­val reste Soirs d’Eté or­ga­ni­sé par OÜI FM, place de la Ré­pu­blique, en plein Pa­ris. Di­manche soir, Sha­ka Ponk ba­lan­çait du nu­cléaire, hier soir les Wam­pas re­pous­saient la pluie et ven­dre­di FFF se­ra là. Vous sa­vez pour­quoi ce fes­ti­val est notre fa­vo­ri ? Parce qu’il est gra­tuit...

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.