John Gar­cia

Rock & Folk - - Disques Metal - “John Gar­cia”

NA­PALM Le “Chi­nese De­mo­cra­cy” du sto­ner rock : de­puis com­bien d’an­nées John Gar­cia nous avait-il pro­mis un pre­mier al­bum so­lo, sus­ci­tant fan­tasmes et pas­sion ? Le voi­ci. La pro­duc­tion, certes lourde et mas­sive mais quelque peu im­per­son­nelle, peine par­fois à ho­no­rer l’ex­cel­lence et les sub­ti­li­tés des com­po­si­tions de ce disque si riche, dy­na­mique et va­rié. D’em­blée, Gar­cia règle ses comptes et donne le ton sur le ner­veux “My Mind”, avant le pro­di­gieux “Rol­ling Sto­ned” des très obs­curs Black Mas­tiff, as­su­ré­ment l’un des joyaux du disque. Si Vis­ta Chi­no était for­te­ment mar­qué par la patte du bat­teur Brant Bjork, on re­trouve ici une in­évi­table conti­nui­té — “Ar­gle­ben” en pro­longe ain­si les sa­veurs, alors que “The Blvd”, ty­pi­que­ment kyus­sien, blue­sy et gor­gé de basse, se li­bère sou­dain de toute sa ten­sion lors d’un re­frain mi­ra­cu­leu­se­ment ex­plo­sif. Tan­tôt si agres­sive, mys­tique et sau­vage, em­blé­ma­tique d’un de­sert-rock ar­dent, la voix du coyote des ca­nyons les plus re­cu­lés de l’autre val­lée de Coa­chel­la af­fiche au­tant de mor­dant que de séduction, par­fois si su­per­be­ment soul, suave et in­time. On re­tien­dra tou­te­fois une ap­proche ou­ver­te­ment vi­rile et fron­deuse (“Flo­wer”, “5000 Miles”) rap­pe­lant fran­che­ment les my­thiques Uni­da — dont ce “Sadd­le­back”, boo­gie-rock sur­vol­té et sans le moindre com­pro­mis — comme est éga­le­ment évo­quée l’em­preinte des Her­ma­no : “All These Walls” fe­rait écho au punk rock écor­ché de leur se­cond al­bum, mais éga­le­ment “His Bul­lets Ener­gy” et sa suite acous­tique, ul­time com­plainte folk et cha­leu­reuse où Gar­cia s’offre un in­vi­té de luxe avec la gui­tare his­pa­ni­sante de Rob­bie Krie­ger.

JEAN-CHARLES DES­GROUX

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.