Ju­das Priest

Rock & Folk - - Disques Metal - “Re­dee­mer Of Souls”

SO­NY­MU­SIC Bien sûr les Ju­das Priest re­pré­sentent au­jourd’hui pour tous les fils du me­tal l’une des toutes der­nières lé­gendes du genre : de­puis le re­tour du Me­tal God Rob Hal­ford en 2003 et les tour­nées in­ter­na­tio­nales ca­pi­ta­li­sant sur leur hé­gé­mo­nie, les deux seuls al­bums pa­rus n’ont néan­moins pas fran­che­ment con­vain­cu — pire, le der­nier double concept-al­bum d’opé­ra me­tal “No­stra­da­mus” était tout sim­ple­ment la pire in­jure de leur car­rière, in­écou­table, gro­tesque et in­di­geste. Dif­fi­cile de de­voir faire à nou­veau ses preuves au cré­pus­cule d’une car­rière pour­tant flam­boyante, après le dé­part de KK Dow­ning, l’un des deux duet­tistes à la Flying V, et la vraie fausse an­nonce d’une tour­née d’adieux (clas­sique). “Re­dee­mer Of Souls” est tou­te­fois digne, voire un gen­til suc­cès : en­fin le Priest sort un bon al­bum, le der­nier étant en ef­fet “Pain­killer”, fé­roce ma­ni­feste da­tant dé­jà de 1990. De ce der­nier, la re­cette d’un speed me­tal d’outre-Rhin est hé­las bien trop sys­té­ma­ti­que­ment usi­tée, pour un rem­plis­sage jus­qu’aux amyg­dales : on est donc fort loin du chef-d’oeuvre. Dom­mage, car une bonne moi­tié des mor­ceaux au­rait bien des al­lures de clas­siques, rap­pe­lant les grandes heures d’un pa­tri­moine brillant, no­tam­ment un “Crossfire” impérial au groove évo­quant “Stai­ned Glass” (1978 !), le clas­sique “Hell & Back” et son mid-tem­po épique, la fu­rie de gui­tares du me­na­çant “Halls Of Val­hal­la”, la bal­lade blue­sy et cel­tique “Be­gin­ning Of The End”, “March Of The Dam­ned” ré­pond quant à lui au “Me­tal Gods” des acié­ries bri­tan­niques quatre dé­cen­nies plus tard, tan­dis que “Dra­go­naut” et “Cold Bloo­ded” au­raient mé­ri­té leur place en 1982 sur “Screa­ming For Ven­geance”, en plein Age d’Or. JEAN-CHARLES DES­GROUX

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.