Les Hommes D’Une Autre Pla­nète Bach Films

Rock & Folk - - Dvd Cinéma -

C’est au ci­né­ma culte pa­ri­sien Le Bra­dy qu’a été pro­je­té pour la der­nière fois (la pre­mière se­maine de jan­vier 1979 en double pro­gramme avec “Le Vam­pire A Soif”), “Les Hommes D’Une Autre Pla­nète”. Un na­nar de chez na­nar de chez na­nar. Si ul­time dans sa concep­tion ab­surde que le film est de­ve­nu une sorte de lé­gende ur­baine. D’au­tant que plus au­cune co­pie ne traî­nait de­puis. In­vi­sible de­puis 35 ans, cette zé­bu­lon­ne­rie ! Et puis voi­là que la chose sort en DVD col­lec­tor. Mais de quoi s’agit-il au fait ? En gros, de Mar­tiens de la taille d’un Air­bus (et dont le chef a une per­ruque rousse !) en­va­hissent la terre en dé­trui­sant des villes à coups de pied (God­zilla at­ti­tude)... mais aus­si à coups de gour­din ! Pour les contrer, les Ter­riens fa­briquent (vite fait !) des ro­bots de leur taille, bien moins élé­gants que les Trans­for­mers, alors qu’une sta­tuette ma­gique traî­nant dans une grotte prend vie et passe de 50 cm à 50 mètres pour ex­plo­ser itou les aliens aus­si bel­li­queux que ca­bots. D’où un fi­nal gro­tes­que­ment apo­ca­lyp­tique où des fi­gu­rants mal­adroits vê­tus de cos­tumes de car­na­val se foutent sur la tronche au beau mi­lieu de ma­quettes en plas­tique cen­sées re­pré­sen­ter des buil­dings. Le tout agré­men­té d’une ver­sion fran­çaise hi­la­rante où les dou­bleurs, vrai­sem­bla­ble­ment sous pé­tard, semblent im­pro­vi­ser les dia­logues. A l’ère des ef­fets spé­ciaux numériques ul­tra-ci­se­lés, dé­cou­vrir cette aber­ra­tion des se­ven­ties made in Tai­wan re­lève d’une cer­taine forme de poé­sie in­sen­sée. Nul ? Cer­tai­ne­ment. Jouis­sif ? As­su­ré­ment.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.