“An­ti­vi­rus”

Rock & Folk - - Courrier des lecteurs -

Sans Bo­no

Je fé­li­cite mon an­ti­vi­rus. Au­cune trace du nou­veau U2 dans mon iTunes.

TOM (cour­riel)

Sans Gong

Co­ol la ru­brique sur les grands bat­teurs, mais il en manque au moins un : Pierre Moer­len, ex-bat­teur de Gong. Non mais al­lô quoi !

CLAUDE JAN­VIER (cour­riel)

Sans Television

@Phi­lippe Thieyre : Et Billy Fic­ca il était man­chot ?

DI­DIER ES­TE­BAN (cour­riel)

Highway to Paul

Dé­ci­dé­ment les Beatles ont vrai­ment tout in­ven­té. La preuve avec la face B du 45 tours “Ano­ther Day” de Paul McCart­ney : “Oh Wo­man Oh Why”, où sir Paul chante avec la même voix que Brian John­son, hur­lant comme ja­mais, et ce en 1971 ! Le chan­teur AC/DC a-til écou­té ce titre à l’époque et co­pié la voix en­suite ? Rien n’est moins sûr.

XA­VIER (cour­riel)

Et Who­du­nit ?

Une fois n’est pas cou­tume, je tiens à vous fé­li­ci­ter pour votre nu­mé­ro de décembre, je suis votre journal de­puis quelques an­nées et j’avoue que j’avais fi­ni par dé­cro­cher. Quelle bonne sur­prise la se­maine der­nière de voir les in­fa­ti­gables AC/DC en couv’ (toute ma jeu­nesse) mais aus­si au som­maire les Kinks (le meilleur groupe des six­ties ?), Kraft­werk, les Wam­pas et les ex­cel­lents Lords Of Al­ta­mont ! Ma­zette, quelle claque ! J’achète de suite ! Bon, bien en­ten­du il y a Bryan Fer­ry et John­ny, mais je découvre aus­si un ar­ticle sur Einstür­zende Neu­bau­ten (ouf ! j’y suis ar­ri­vé) et le der­nier Foo Fighters en al­bum du mois. Bref ! Le nu­mé­ro le plus rock de­puis bien long­temps, on frise la per­fec­tion. Je me jette donc sur ce qui re­de­vient mon ma­ga­zine pré­fé­ré en com­men­çant par l’ar­ticle sur les Lords Of Al­ta­mont que j’ai eu la chance de voir le mois der­nier au Ba­to­far, puis tout na­tu­rel­le­ment je cherche la chro­nique de leur concert (étant don­né que j’y ai aper­çu mon­sieur le ré­dac’ chef en per­sonne) et là, par ha­sard, en feuille­tant les der­nières pages de mon ma­ga­zine, je re­con­nais la po­chette de l’al­bum des Pa­ri­siens de Who­du­nit qui ou­vraient pour eux ce soir-là, tiens ! En­core une bonne sur­prise, car ce fut une vraie dé­cou­verte pour moi, un set pied au plan­cher, très pro, exé­cu­té par un groupe cha­ris­ma­tique et un pu­blic qui plé­bis­cite un rap­pel et qui dé­va­lise leur stand de disques (à se de­man­der presque qui fai­sait la pre­mière par­tie de qui). Du coup, je m’in­ter­roge… Com­plexe fran­çais ? Pour­quoi nous par­ler de John­ny ou de Char­lé­lie Cou­ture, Gong ou des pi­toyables Dé­troit ? Pour­quoi ne pas nous par­ler de la scène rock fran­çaise ac­tuelle ? Des Who­du­nit entre autres, mais aus­si d’autres groupes fran­çais comme vous avez si bien su le faire ré­cem­ment avec les Fuz­zy Vox (vi­si­ble­ment les deux groupes tournent en­semble). Per­son­nel­le­ment c’est ça que j’at­tends d’un ma­ga­zine de rock en 2014. SVP, lais­sez John­ny à Pa­ris Match, on s’en tape, vous êtes là pour nous faire dé­cou­vrir des ta­lents. L’al­bum de ce groupe est d’une grande qua­li­té et très bien pro­duit, comme ce­lui des Fuz­zy Vox d’ailleurs, ce­la mé­ri­te­rait à mon sens d’en par­ler ailleurs que dans votre ru­brique d’au­to­pro­duits (d’ailleurs son disque ne l’est pas). A quand un coup de pro­jec­teur made in France ?

VIR­GI­NIE LE­BRUN (cour­riel)

Rou­bi­gnoles

S’il existe un ma­ga­zine rock en 2014, c’est bien Rock & Folk. Le seul à dire à un lec­teur sur les nerfs d’ar­rê­ter de cas­ser les rou­bi­gnoles. Bra­vo Phil­man ! On ne va pas se lais­ser faire. Le rock n’est pas mort, c’est en par­tie grâce à vous. Et il en a en­core pour long­temps. Si­non, être rock en 2014, c’est peu­têtre avoir 16 ans et at­tendre chaque mois votre nou­veau nu­mé­ro, avoir dé­bu­té une col­lec­tion de disques (j’ai d’ailleurs été tou­ché par l’édi­to du nu­mé­ro 568) et croire qu’un jour le rock re­vien­dra sur le de­vant de la scène. Même si on ai­me­rait que ce­la reste un truc à nous, parce qu’être rock en 2014, c’est faire par­tie d’un club fer­mé de pas­sion­nés, pas rin­gards du tout mais plu­tôt le contraire. Le rock, plus qu’un genre, est un mode de vie que bien sou­vent les mor­tels ne com­prennent pas. Le rock, “ce truc où des gars, avec les che­veux longs, chantent fort et cassent des gui­tares” ? Oui, tout à fait. JULES SAUTEJEAU (cour­riel)

Que­nottes

La vraie ve­dette du pré­cé­dent nu­mé­ro n’est pas Bryan Fer­ry, mais son den­tiste, qui lui a réa­li­sé des im­plants ma­gni­fiques ! Mu­si­ca­le­ment.

DE­NI (cour­riel)

Be­wit­ched

Mar­di 18 no­vembre. La fé­bri­li­té m’en­va­hit lorsque la boîte aux lettres m’an­nonce l’ar­ri­vée du Rock & Folk nou­veau. D’en­trée, une couverture et un édi­to d’en­fer. Suit une ré­ponse au cor­deau d’un Phil Man ins­pi­ré au cour­rier d’un lec­teur qui l’était vi­si­ble­ment beau­coup moins. Page sui­vante : té­lé­grammes France. Dé­cla­ra­tion d’an­tho­lo­gie de Ch­ris­tophe (que je vais sû­re­ment af­fi­cher dans mes toi­lettes pour la contem­pler chaque jour). Et là, paf ! Le coup dur ! The Be­wit­ched Hands an­nonce sa sé­pa­ra­tion... Arf, ce n’est vrai­ment pas juste. Que je te dé­teste, mon Rock & Folk, quand tu m’an­nonces ce genre de news. Com­ment dire ? “Vam­pi­ric Way”, son deuxième al­bum, est à coup sûr l’al­bum que j’ai le plus écou­té ces deux der­nières an­nées. Pas le meilleur hein... Juste ce­lui qui m’a le plus ac­com­pa­gné. Jus­qu’à en tom­ber amou­reux. Alors for­cé­ment, cette nouvelle... Et puis, je me re­plonge dans mes pen­sées et j’en conclus que c’est grâce à toi, mon Rock & Folk ado­ré, que j’ai dé­cou­vert ce groupe. Par la grâce d’une cri­tique fu­sion­nelle du Jean-Vic (disque du mois en oc­tobre 2012, tout de même). Alors voi­là, je range ma dé­cep­tion et me dis que tous ces mo­ments ma­giques pas­sés à écou­ter cet al­bum le sont grâce à toi, mon bien ai­mé Rock & Folk.

OLIV WAX (cour­riel)

Ecri­vez à Rock&Folk, 12 rue Mo­zart 92587 Cli­chy ce­dex

ou par cour­riel à rock&folk@edi­tions-la­ri­viere.fr

Chaque pu­blié re­çoit un CD...

Illus­tra­tions : Jam­pur Fraize

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.