Ni­co­las Godin

Rock & Folk - - Disque Français - “Contre­point”

BE­CAUSE Ni­co­las Godin est loin d’être un in­con­nu puis­qu’il par­ti­ci­pa pen­dant des an­nées à un duo phare de la french touch : Air (ac­tuel­le­ment en stand­by). Le moins que l’on puisse dire c’est que, pour son pre­mier al­bum so­lo, il n’a pas choi­si la fa­ci­li­té : for­te­ment im­pres­sion­né par le pia­niste ca­na­dien Glenn Gould et son tra­vail ef­fec­tué sur les oeuvres de Jean-Sé­bas­tien Bach à tra­vers l’art du contre­point (“rap­por­ten­tredes har­mo­nie­sin­ter­dé­pen­dan­tes­qui­gardent leu­rin­dé­pen­dan­ce­dans­le­ryth­meet le­con­tour”), il a pris des le­çons de pia­no puis tra­vaillé à par­tir de par­ti­tions du com­po­si­teur al­le­mand (dont il s’éloigne par­fois très ra­pi­de­ment) en les confron­tant à ses autres in­fluences ou sources d’inspiration et en in­vi­tant di­vers par­ti­ci­pants (chan­teurs, écri­vain, gui­ta­riste) aux cô­tés du cla­vié­riste Vincent Tau­relle. Le ré­sul­tat échappe à toute clas­si­fi­ca­tion : rien à voir avec un quel­conque rock sym­pho­nique ou aux di­verses ten­ta­tives de mo­der­ni­sa­tion de la mu­sique clas­sique. Les huit mor­ceaux pro­po­sés s’ébrouent dans une autre di­men­sion où un thème de Bach s’aco­quine aus­si bien avec une bal­lade pop ita­lienne des an­nées 60 (“Quei Due”) qu’avec des per­cus­sions afri­caines et la mu­sique ar­gen­tine (“Bach Off”) ou avec la pop bré­si­lienne (“Cla­ra”), ce qui crée de sur­pre­nantes

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.