Tedeschi Trucks Band

Rock & Folk - - Disques Classic Rock - “Let Me Get By”

CON­CORD/UNI­VER­SAL Le point com­mun entre cet al­bum et le der­nier Bo­wie ? L’ex­cellent bas­siste Tim Le­febvre. La dé­fec­tion d’Oteil Bur­bridge, ex-All­man Bros, res­sem­blait à une mau­vaise nou­velle pour l’en­semble me­né par De­rek Trucks et Su­san Tedeschi, mais l’on conseille­ra à tous les amou­reux de basse d’écou­ter les lignes de Le­febvre sur ce troi­sième al­bum, le­çons de mise en place et de fi­nesse har­mo­nique, pas si loin du grand James Ja­mer­son (Mo­town) et vé­ri­tables socles des dix mor­ceaux. For­mé voi­ci cinq ans, le Tedeschi Trucks Band a ef­fa­cé pro­gres­si­ve­ment ses in­fluences les plus criantes (Sly And The Fa­mi­ly Stone, Mad Dogs And The En­glish­men ou De­rek And The Dominos) pour af­fir­mer une iden­ti­té propre, qui évite l’écueil du re­vi­val. L’al­bum trouve un équi­libre nou­veau entre song­wri­ting très struc­tu­ré et pas­sages ins­tru­men­taux plus aven­tu­reux, comme sur la co­da sous forme de ra­ga in­dien de “Cryin’ Over You” (après un so­lo tor­ride de Trucks) ou la conver­sa­tion jaz­zy flûte/ gui­tare dans la deuxième par­tie du fun­ky “I Want More” — même si le po­ten­tiel, énorme, des douze mu­si­ciens, pour­rait être en­core da­van­tage ex­ploi­té (ce­lui des cuivres no­tam­ment). Les mé­lo­dies ont été par­ti­cu­liè­re­ment soi­gnées et se fichent

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.