Black Mountain Gent­le­mans Pis­tols

Rock & Folk - - Disque - “IV” “Hust­ler’s Row”

JAGJAGUWAR/PIAS Six ans après “Wil­der­ness Heart”, “IV” est seule­ment le qua­trième al­bum des Ca­na­diens de Black Mountain, un des mo­teurs du re­nou­veau psy­ché­dé­lique des an­nées 2000 en com­pa­gnie de God­speed You! Black Em­pe­ror, Besnard Lakes, Black An­gels et autres. La faible pro­duc­ti­vi­té du groupe s’ex­plique en grande par­tie par les pro­jets connexes des mu­si­ciens. Le gui­ta­riste, chan­teur et com­po­si­teur Ste­phen McBean conduit, entre autres, le col­lec­tif Pink Moun­tain­tops alors que la chan­teuse Am­ber Web­ber et le bat­teur Jo­shua Wells ont créé Light­ning Dust. Do­té d’un titre qui est for­cé­ment une ré­fé­rence à un des al­bums les plus éclec­tiques de Led Zep­pe­lin, “IV” offre une grande va­rié­té de cli­mats, mais tou­jours avec un vo­lume so­nore

NUCLEARBLAST/EONEMUSIC Il est des groupes qui, bien à l’abri des modes, des ré­com­penses, des at­tentes du grand pu­blic, font tout sim­ple­ment le bou­lot. Et le font bien. Gent­le­mans Pis­tols, sym­pa­thique for­ma­tion bri­tan­nique de hard rock ré­tro, avait dé­jà sé­duit en 2012 avec le très re­com­man­dable “At Her Ma­jes­ty’s Pleasure”. Les voi­là donc qui re­mettent ça avec “Hust­ler’s Row”, troi­sième al­bum qui, si tant est que la chose soit pos­sible, visse en­core un peu plus ses bot­tines dans le ter­reau nos­tal­gique et ras­su­rant des se­ven­ties. On re­trouve donc le groupe exac­te­ment là où nous l’avions lais­sé dès “The Sear­cher”, single d’ou­ver­ture qui n’au­rait pas dé­no­té dans un al­bum de Grand Funk Rail­road. Bien en­ga­gés, ces Pis­tols en­chaînent avec un boo­gie en­dia­blé au chant sé­duc­teur et aux gui­tares bien crun­chy : “De­vil’s Ad­vo­cate On Call”. Fo­ghat n’est pas loin et on pour­rait presque se de­man­der si toute cette af­faire ne man­que­rait pas un peu de sé­rieux. Sur­git alors le to­ni­truant “Time Was­ters”, un titre d’une autre trempe, bien plus hea­vy, ti­rant sur le sto­ner ten­dance Palm De­sert. Le gui­ta­riste Bill Steer (lé­gende lo­cale of­fi­ciant ou ayant of­fi­cié chez Na­palm Death, Car­cass, An­gel Witch ou en­core Fi­re­bird) y fait des mer­veilles, lais­sant une pé­dale

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.