Idéal pour les ama­teurs

Rock & Folk - - Rééditions -

tout ce­la n’est pas ex­haus­tif). Comme on ne connais­sait pas la ver­sion d’ori­gine sor­tie en 2011, on dé­couvre, stu­pé­fait, le son des cordes de Van­nier sur “... Me­lo­dy Nel­son”. Une mer­veille. Qui est d’ailleurs le pro­blème de Gains­bourg : d’abord ob­sé­dé par les al­li­té­ra­tions et le tra­vail sur la pho­né­tique per­cus­sive, il fi­nit par cé­der aux fa­ci­li­tés des jeux de mots les plus na­vrants, né­gli­geant la mu­sique : s’il était ca­pable de choses su­blimes (“Valse De Me­lo­dy”, “Ma­non”) ou jo­li­ment clas­siques (“La Ja­va­naise”, “L’Ana­mour”), il ne se gê­nait pas non plus pour piller le ré­per­toire clas­sique et, dès qu’il s’est sé­pa­ré de ses grands col­la­bo­ra­teurs (Go­ra­guer, Co­lom­bier, Van­nier), ra­re­ment cré­di­tés en leur temps, l’homme a fi­ni par faire un peu n’im­porte quoi. Dès “L’Homme A Tête De Chou”, une sorte de “... Me­lo­dy Nel­son” sans le gé­nie, la chute était inéluctable. Après l’op­por­tu­nisme des al­bums reg­gae, “Love On The Beat” et “You’re Un­der Ar­rest” sont tel­le­ment nuls que c’en est gê­nant, dé­sor­mais ob­nu­bi­lé par les jeux de mots les plus épou­van­tables qui soient (dé­jà, le re­dou­table “Va­ria­tions Sur Ma­ry­lou” an­non­çait les hor­reurs à ve­nir ain­si que tous les MC So­laar en ges­ta­tion). Reste tout de même lar­ge­ment de des Ra­mones et de Te­le­vi­sion. De grands groupes, certes, mais pas très fun­ky. Les Tal­king Heads avaient été par­mi les pre­miers à se­couer le co­co­tier, et bien­tôt, une co­horte de pe­tits Blancs dans des cos­tumes étri­qués dé­ci­dait que Funk était le mot. Sont réunis ici les té­nors de la scène, dont plu­sieurs ra­re­tés, entre les Con­tor­tions de James White, les Bush Te­tras, Liz­zy Mer­cier Des­cloux, Ma­te­rial, Mars (pro­duit par Eno), Konk, Arto Lind­say, les Theo­re­ti­cal Girls fo­men­tés par Glenn Bran­ca et, plus bi­zar­re­ment, ce bon vieil Alan Ve­ga, ici lan­cé dans ces trucs néo-su­distes qui de­vaient tant in­fluen­cer Jef­frey Lee Pierce (“Bye Bye Bayou”, ex­cellent). Idéal pour les ama­teurs de la scène new-yor­kaise, même si le concept

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.