Woods

Rock & Folk - - Disque - “Ci­ty Sun Ea­ter In The Ri­ver Of Light”

WOODSIST/DIFFER-ANT Pour des néo-hip­pies (terme par­fois ab­sur­de­ment em­ployé à leur égard), ces New-Yor­kais sont de sa­crés bos­seurs. Le groupe dont Ke­vin Morby fut le bas­siste sort son neu­vième al­bum en dix ans. Belle prouesse pour un groupe qui, à force de n’ap­par­te­nir à au­cun cou­rant (ni rock, ni psy­ché, ni folk, mais un peu tout ce­la à la fois), a fi­ni par dé­ve­lop­per son style propre. Le pro­jet Woods, for­mé par Je­re­my Earl, vite épau­lé par Jar­vis Ta­ve­niere et une ca­pable co­horte de mu­si­ciens de Brook­lyn, at­teint ici sa plé­ni­tude. L’al­bum qui sort au­jourd’hui sous une po­chette tête de mort, a tout du plai­sir es­ti­val. La prise de son est na­tu­relle et cha­leu­reuse. Dès l’in­tro­duc­tion, une or­gie d’ins­tru­ments ac­ca­pare l’au­di­teur : cuivres, pia­no Rhodes, gui­tares

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.