Gra­ham Nash

Rock & Folk - - Disque - “This Path To­night”

BLUECASTLE Nash, c’était le gentil de la bande, ce­lui qui ra­bi­bo­chait les trois autres monstres à l’ego hy­per­tro­phié, sa­tu­rés de drogues (Cros­by et Stills) et do­tés de ca­rac­tères ex­plo­sifs (Young). Le hip­pie an­glais, rê­veur aux pieds sur terre, qui évi­tait les ex­cès et écri­vait les hits (“Our House”, “Mar­ra­kesh Ex­press”, “Teach Your Chil­dren”), bref, qui sau­vait ré­gu­liè­re­ment l’af­faire. Moins gé­nial que les trois autres, mais do­té d’un sens ai­gu de la mé­lo­die, d’une voix na­sillarde pas si désa­gréable et d’un ta­lent pop qui lui avait dé­jà va­lu du suc­cès avec les Hol­lies et lui en vau­drait en­core en so­lo. Sauf qu’au dé­but 2016, après presque 50 ans d’ami­tié avec Da­vid Cros­by, au cours des­quels il l’a sou­te­nu contre vents et ma­rées, le bon Gra­ham a pé­té les plombs tel­le­ment son ami est odieux

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.