“The In­cre­di­bly Strange Mu­sic Box”

Rock & Folk - - Reeditions - “60 SONGS FROM THE CRAMPS CRA­ZY COL­LEC­TION”

Righ­teous/ Cher­ry Red (import Gi­bert Jo­seph) Le mar­ke­ting sau­vage re­po­sant sur le seul nom des Cramps ayant dé­bou­ché à plu­sieurs re­prises sur des com­pi­la­tions la­men­tables, c’est avec une mé­fiance ar­dente qu’on ap­proche cette double com­pi­la­tion... Dans le li­vret, des ar­ticles de jour­na­listes ve­nus de Mo­jo laissent pré­sa­ger une dé­marche sé­rieuse (même si per­sonne ne dit s’être ren­du dans la mai­son d’Ivy pour ins­pec­ter sa col­lec­tion, ce qui est tout de même as­sez éton­nant), et le conte­nu confirme l’im­pres­sion : son­nant par­fai­te­ment — ce ne fut pas tou­jours le cas sur les nom­breuses com­pi­la­tions ca­pi­ta­li­sant sur le nom des Cramps — voi­ci pas moins de 60 titres cin­glés sur­vo­lant plu­sieurs genres : ro­cka­billy, bien sûr (le “Whistle Bait” des Col­lins Kids ne dé­çoit ja­mais), mais aus­si surf, exo­ti­ca, no­vel­ty re­cords, coun­try agi­tée, frat rock, go­thique fif­ties (“Sin­ners” de Fred­die & The Hitch Hi­kers) ou R&B. On rit beau­coup, ce qui est as­sez rare pour être sou­li­gné, grâce à des trucs dingues comme “De­li­cious !” de Jim Ba­ckus & Friend, des bé­gaie­ments (“Sut­te­rin’ Cin­dy” de Char­lie Fea­thers ou “Tongue Tied Over You” de Rus­ty Dra­per), des hur­le­ments (“En­ough Man !” de Bob­by Ch­ris­tian) ou des coui­ne­ments (“Let Me Out” de Ke­nyon Hop­kins) en pa­gaille, tan­dis que les in­ti­tu­lés des mor­ceaux montrent l’éten­due des ra­vages : “Tar­zan” (Glen Reeves & His Rock-Billies), “Don’t Fuck Around With Love” (The Blen­ders), “Here Am I Drunk Again” (Clyde Bea­vers), “Shock Treat­ment” (The In­va­ders) ou l’épa­tant “I Hate Rab­bits” (Jer­ry Neal) ne cessent de ré­jouir tan­dis que d’autres chan­sons parlent de vau­dou, du diable ou des ver­tus du pain à l’ail. On pen­sait tom­ber sur une ar­naque ab­so­lue, on dé­couvre 60 titres fa­bu­leux au mas­te­ring im­pec­cable. L’af­faire de l’été et la WildWildPar­ty as­su­rée. Sh­riek­back, les Slits, The Fall — Mark E Smith, qui n’aime per­sonne, a beau­coup d’ad­mi­ra­tion pour Sher­wood, ce qui n’est pas peu dire, et John Ly­don n’en pense pas moins ; lors­qu’on plaît aux deux plus grands mi­san­thropes du rock, on de­vrait avoir droit à sa propre sta­tue — Maxi­mum Joy (comp­tant quelques an­ciens du Pop Group, dont Mark Ste­wart qu’il a éga­le­ment pro­duit en so­lo et qui était un ami d’en­fance de Sher­wood) ou l’éton­nante Vi­vien Gold­man, an­cienne jour­na­liste de NME

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.