Quelle étrange car­rière

Rock & Folk - - Edito - PHI­LIPPE MA­NOEUVRE

J’avais com­men­cé à vous peau­fi­ner un édi­to où il était ques­tion de La­dy Ga­ga, de Trump, du scan­dale Dee­zer et autres su­jets pal­pi­tants, mais il y a ce mois-ci autre chose à vous ex­pli­quer... Tout de même.

Ré­su­mons à gros traits : ap­pa­ru en 1973 dans le Cour­rier des Lec­teurs, j’ai re­joint l’équipe Koe­chlin/ Pa­rin­gaux dès 1974. En 1982, je pars chez les En­fants du Rock. Je re­vien­drais à Rock&Folk en 1990, créant la ru­brique Mes Disques à Moi à la de­mande de Eric Bre­ton. Je de­viens ré­dac­teur chef de Rock&Folk en 1993. Pre­mière cou­ver­ture de l’ère Phil­man : Ae­ros­mith. Vincent Tan­nières était là, brillant jeune ma­quet­tiste. Sur le tas, nous ap­pre­nons le mé­tier. Yas­mine Aou­di ar­rive en 1994. Pal­mer en 1995. Mat­thieu Va­tin en 2001. Basile Far­kas re­joint Rock&Folk en 2003.

En­semble, nous avons donc sor­ti 286 nu­mé­ros. Et 25 nu­mé­ros spé­ciaux. Soit un to­tal de plus de trente mille pages consa­crées au rock’n’roll. C’est et ce se­ra tou­jours pour moi une source de fier­té énorme. Trente mille pu­tain de pages ! J’ai­me­rais ci­ter les 666 noms de ré­dac­teurs et pho­to­graphes qui ont par­ti­ci­pé à l’aven­ture, mais la place manque. Au­jourd’hui, je prends ma re­traite. Vincent Tan­nières de­vient ré­dac­teur en chef, Basile Far­kas se­ra son ad­joint. L’équipe a bien l’in­ten­tion de per­pé­tuer l’aven­ture et, se­lon les mots de Keith Ri­chards, “voir jus­qu’où on peut em­me­ner ce truc”.

Notre musique conti­nue­ra, tou­jours. Ri­val Sons, Fla­ming Lips et de­main Sore Lo­sers... Vous ris­quez de me voir dans les salles, comme sou­vent de­puis mars 1972, date à la­quelle j’as­sis­tais au Ba­ta­clan au concert de Cap­tain Beef­heart et de­puis je n’ai ja­mais ra­che­té un ti­cket de concert...

J’ai­me­rais re­mer­cier du fond du coeur toute l’équipe des Edi­tions La­ri­vière, qui a tou­jours été der­rière notre pe­tite bande de ro­ckers et qui a per­mis au jour­nal de conti­nuer dans une in­dé­pen­dance to­tale.

Mer­ci, donc, Pa­trick Ca­sas­no­vas pour avoir été un pré­sident com­pré­hen­sif ! Mer­ci à nos édi­teurs, Fa­bien Dar­mon hier et Phi­lippe Bu­dillon au­jourd’hui. Pour moi, dès la sor­tie de ce nu­mé­ro, une nou­velle vie com­mence. Je peux vous confir­mer une chose : chaque mois donc, je conti­nue­rai à me pen­cher sur Rock&Folk. Dé­sor­mais, ce se­ra en tant que simple lec­teur... Keep ro­cking !!

Phi­lippe Ma­noeuvre et Vincent Tan­nières

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.