“To Love So­me­bo­dy – The Songs Of The Bee Gees 1966-1970 ”

Rock & Folk - - Disque -

Ace (Im­port Gi­bert) Pour mieux dé­mon­trer la gran­deur d’un ou plu­sieurs song­wri­ters, quoi de mieux que dé­rou­ler les re­prises de leurs chan­sons par leurs contem­po­rains ? Après un vo­lume consa­cré aux chan­sons des Kinks, Ace se penche cette fois-ci sur le cas des Bee Gees, et le ré­sul­tat est très im­pres­sion­nant. Ex­cel­lant à l’époque dans une pop ba­roque, or­ches­trée et

va­gue­ment gran­di­lo­quente, les Bee Gees si­gnaient des chan­sons ado­rables qu’on ne sau­rait ré­duire à leurs or­ne­men­ta­tions en­va­his­santes : la preuve ici avec des re­prises de leurs mor­ceaux par des maîtres de la soul (Al Green, James Carr, Per­cy Sledge, Ni­na Si­mone, Bet­tye Swann, Staple Sin­gers) ou du reg­gae (John Holt ou Pat Kel­ly qui donne une ver­sion char­mante du clas­sique si­ru­peux “I Star­ted A Joke”). Ailleurs, Sha­ron Tan­dy, Lu­lu, Vel­vet Fogg ou Marbles pro­posent un trai­te­ment ty­pi­que­ment bri­tan­nique six­ties, et plus loin, un col­lec­tif sto­ner (Goon Moon) en­voie une ver­sion bi­zar­re­ment gran­diose et par­fai­te­ment psy­ché­dé­lique de “Eve­ry Ch­ris­tian Lion Hear­ted Man Will Show You”. Lu­mi­neux.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.