Doug Tut­tle

“Peace Po­ta­to”

Rock & Folk - - Disques Pop Rock - BA­SILE FAR­KAS

Re­pé­ré avec le groupe MMOSS, puis avec ses re­mar­quables al­bums so­los, l’Amé­ri­cain Doug Tut­tle est, comme disent les foot­bal­leurs, l’ar­ché­type du gars­sûr. Voi­ci “Peace Po­ta­to”, troi­sième re­cueil du na­tif du New Hamp­shire, et tout de suite l’au­di­teur sait à quoi s’en te­nir. Ce che­ve­lu, à nou­veau, dé­montre son ta­lent pour les vi­gnettes folk rock aux ar­ran­ge­ments im­pec­cables. Tout l’at­ti­rail au­quel ce Louis la bro­cante néo-six­ties a ha­bi­tué est pré­sent sur les quinze plages du disque : il y a de la 12-cordes élec­trique, de la gui­tare folk, de la basse à cordes fi­lées plat, une jo­lie bat­te­rie feu­trée sans ou­blier quelques touches d’orgue et de Mel­lo­tron. Dans une sté­réo ru­di­men­taire et ana­lo­gique (la bat­te­rie est par­fois iso­lée sur un seul cô­té), l’ar­tiste a dé­ci­dé d’al­ler à l’es­sen­tiel. Cou­plet, re­frain, puis Tut­tle coupe le ma­gné­to­phone et passe à la sui­vante. Des chan­sons de deux mi­nutes, ou moins, sur les­quelles il a même ar­rê­té de jouer des so­los de gui­tare (sa grande spé­cia­li­té d’an­tan). Tout comme sa po­chette, “Peace Po­ta­to” est agréa­ble­ment bu­co­lique. Peut-être en proie à quelque peine de coeur, Doug Tut­tle est par­fait dans le rôle du bal­la­din mé­lan­co­lique, mé­lo­diste sen­sible, dou­blé d’un chan­teur au timbre voi­lé dans la grande tra­di­tion Co­lin Bluns­tone/ El­liott Smith. Ecueil fré­quent, tout est im­pec­cable ici, mais cet ho­no­rable ar­ti­san n’a pas en­core le single fé­dé­ra­teur qui fe­rait dé­col­ler l’af­faire. A moins que “It’s Al­right With Me, Ma”, beau comme du Tee­nage Fan­club, ne rem­plisse cet of­fice ? On le sou­haite ar­dem­ment.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.