Montereau Confluences

09 ET 10 JUIN, PARC DES NOUES (MONTEREAU-FAULT-YONNE) Le très fa­mi­lial fes­ti­val ac­cueillait une pro­gram­ma­tion hé­té­ro­clite sous le so­leil du Gâ­ti­nais.

Rock & Folk - - Livres - MAT­THIEU VATIN PHO­TO DO­MI­NIQUE BRUNEAU (DR)

L’an­nu­la­tion à cause de mas­sives in­tem­pé­ries l’an­née pas­sée n’est plus qu’un loin­tain stig­mate et c’est sous un so­leil ra­dieux que le fes­ti­val de Montereau cé­lèbre sa ving­tième édi­tion avec 50 000 spec­ta­teurs pré­sents, grâce à une pro­gram­ma­tion va­riée et fa­mi­liale, of­frant 39 concerts au ta­rif im­bat­table de 15 eu­ros les deux jours. Les Hell Of A Ride et leurs gros riffs hard rock US, viennent pour­tant de Pa­ris. Sou­vent in­jus­te­ment pré­sen­tés comme les Ni­ckel­back fran­çais, c’est du cô­té de Black Stone Cher­ry que lorgne le groupe avec son titre ba­lise “Aphro­di­siac Ca­dillac”. Les becs fin de me­tal sont aux anges en ce dé­but de fes­ti­vi­tés en com­pa­gnie de K.O.B qui ne manque pas son re­tour après six an­nées d’ab­sence. Le groupe hea­vy du 91 ex­pé­die son hard rock aux am­pleurs se­ven­ties sur la scène Lou Reed avant de lais­ser place aux maîtres du genre dans l’Hexa­gone : Trust. Le groupe se re­forme à l’oc­ca­sion d’une vaste tour­née au­tom­nale mais semble dé­jà par­fai­te­ment en place. Les pa­roles de Ber­nie ont plu­tôt bien vieilli et les so­los de gui­tares de No­no tou­jours aus­si af­fu­tés. S’en­suit un long tun­nel pour ama­teur de té­lé-cro­chet. C’est d’abord l’ac­cor­déo­niste Clau­dio Ca­péo et sa mu­sique ur­baine aux textes en­ga­gés qui s’illustre avant la tête d’af­fiche que tout le monde semble at­tendre :

M Po­ko­ra. Ce­lui qui sau­va la vie de Da­vid Gi­no­la ose le com­bo per­fec­to do­ré à franges dans un spec­tacle dis­co à l’amé­ri­caine avec dan­seuses qui ra­vit les 30 000 spec­ta­teurs. Le len­de­main, les pre­mières pra­lines sont ex­pé­diées par le duo corse de The G. La fra­trie et ses pan­ta­lons rouges font im­mé­dia­te­ment son­ger aux White Stripes, sa mu­sique à AC/DC ou RATM avec une fi­dèle re­prise, en rappel, de “Killing In The Name”. Le Lu­si­ta­nien Da­vid Car­rei­ra et son R&B dans la tra­di­tion la­tin lo­ver charment les mé­na­gères et les ados avant que les an­ciens Skip The Use nou­vel­le­ment nom­mé The No­face ne sur­gissent ca­gou­lés et flan­qués de la ti­gresse Oma Ja­ly au chant. Exit Mat Bas­tard par­ti pour­suivre une car­rière so­lo. Leur elec­tro rock re­van­chard s’avère op­ti­mal en fes­ti­val. Mal­gré une at­tèle au pied, l’éter­nel­le­ment dis­tin­guée

Dee Dee Brid­ge­wa­ter se tré­mousse comme une jeune fille et livre la pres­ta­tion du jour.

“Ma­riée trois fois et di­vor­cée trois fois” la di­va connaît son blues sur le bout de ses ongles ver­nis et ho­nore le Parc des Noues par les re­prises di­vine de “I Can’t Stand The Rain” et “Purple Rain”. Ima­ny flatte le fes­ti­va­lier en ré­vé­lant avoir gran­di aux alen­tours puis cap­tive au­tant avec ses chan­sons soul qu’elle in­ter­pelle avec ses dif­fé­rents com­bats contre le ra­cisme ou l’en­do­mé­triose. Le po­pu­laire

Re­naud, clô­ture cette ving­tième édi­tion por­tée par une foule nos­tal­gique et to­ta­le­ment en ka­rao­ké sur les tubes de Mis­ter Re­nard.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.