Da­niel Ro­ma­no

Rock & Folk - - Disque du Mois - “Mo­dern Pres­sure”

NEW­WEST/PIAS Len­te­ment, mais sû­re­ment, Da­niel Ro­ma­no pour­suit son évo­lu­tion d’un son roots et coun­try vers un re­gistre plus pop et élec­trique. An­non­cé comme le vi­rage rock du Ca­na­dien à la voix na­sillarde, “Mo­dern Pres­sure” l’est as­su­ré­ment, mais plus au sens Nick Lowe ou World Par­ty que Buzz­coks du terme. L’al­bum as­sume fiè­re­ment sa di­ver­si­té de styles et d’in­fluences, par­fois même au cours d’un mor­ceau (avec sou­vent des conclu­sions sur­prises, comme le co­da avec si­tars au pat­chou­li qui com­plète idéa­le­ment “Roya”), avec tout de même un sem­blant de struc­ture pro­cu­ré par les deux par­ties de “Ugly Hu­man Heart”. Mais le reste du disque prend sur­tout un cer­tain plai­sir à dé­men­tir ce diag­nos­tic sur la mo­che­té des sen­ti­ments, en ali­gnant les mi­nia­tures pop et les couches de gui­tares élec­triques eu­pho­ri­santes. Ro­ma­no a presque tout en­re­gis­tré seul dans un stu­dio sué­dois mi­nus­cule, avec sans doute un ca­ta­logue Ikea comme unique com­pa­gnon, d’où un cô­té home stu­dio in­évi­table, mais plu­tôt que la pi­rouette tech­nique ou les bi­douillages pous­sés, Ro­ma­no se plonge dans le mé­lange des genres qui avait été ce­lui de la pop du mi­lieu des an­nées 60. Il va donc glis­ser des touches psy­ché­dé­liques ou des nappes d’orgue Ham­mond fa­çon “Blonde On Blonde” pour rendre plus im­pré­vi­sibles et ex­ci­tantes des com­pos d’un es­prit re­la­ti­ve­ment clas­sique comme “Im­pos­sible Green”. C’est cette vo­lon­té de re­lance per­pé­tuelle sur un al­bum très court (moins de 40 mi­nutes) qui ar­rache for­cé­ment l’adhé­sion à l’écoute. Il y a tou­jours une idée, un chan­ge­ment de to­na­li­té, un pont pour nous pré­sen­ter la pop à la fois comme un ré­per­toire très for­ma­té mais aus­si, jus­te­ment, comme l’art de dé­pas­ser ces li­mites. FRAN­COIS KAHN

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.