L’ombre du Z

Rock & Folk - - Edito - VINCENT TAN­NIèRES

Na­vrant bi­lan du confi­ne­ment, les fran­çais n’ont ja­mais pas­sé au­tant de temps de­vant la té­lé­vi­sion... ce meuble. Quatre heures qua­rante par per­sonne et par jour ! A re­gar­der quoi ? Les re­dif­fu­sions de films avec Louis de Funès ont été de grands suc­cès d’au­dience. “La Fo­lie Des Gran­deurs” (1971) en tête, ta­lon­né par “La Grande Va­drouille” (1966) et “Rab­bi Ja­cob” (1973). Rien de très nou­veau ni­veau au­di­mat. Même “La Soupe Aux Choux” (1981) s’est bien com­por­té... Sui­vi par les Mai­gret (1958) avec Jean Ga­bin. La fi­nale de Koh Lan­ta (2020) a un peu ex­plo­sé tout le monde. Même “Jo­sé­phine, Ange Gar­dien”, c’est dire. “Les Vi­si­teurs” (1993) a sco­ré également. “Af­faire Conclue” en ver­sion confi­née pré­sen­tée par So­phie Da­vant a ac­com­pa­gné la sieste de la plu­part. Mais le grand vain­queur, c’est Em­ma­nuel Ma­cron. Plus de 36 mil­lions de té­lé­spec­ta­teurs le 13 avril ! 94 % de part d’au­dience glo­bale ! Im­bat­table. Des chiffres à rendre pa­ci­fiste ou dé­mo­crate Kim Jong-un.

Su­jet : un ga­min gé­nial, qui de­vien­dra obèse, hal­lu­ci­né, et qui n’au­rait pas cra­ché sur quelques pla­quettes d’hy­droxy­chlo­ri­drine pour tes­ter, ac­cro à presque tout, un frère un peu trop beau mec avec de mau­vaises fré­quen­ta­tions et des cou­sins toxiques, comme lui, mais en­vieux et frus­trés... Pseu­do sur­feurs au phy­sique peu ath­lé­tique, blonds à mèche pour la plu­part, dé­jà re­plets pour cer­tains. Se­mi-chauves pour d’autres. Phy­sique d’Amé­ri­cain ty­pique de l’époque. Blancs. Ca­ri­ca­ture un peu. Sté­réo­type sû­re­ment. Por­tant souvent tous la même che­mise. A rayures ou à car­reaux. Soi-di­sant propres, alors que pas tel­le­ment. Comme les cy­clistes. Des hot rods, une plage et des long­boards pour au­then­ti­fier le truc. Mais des chan­sons mer­veilleuses in­car­nant pour tou­jours l’été éter­nel, la brû­lure du sel sur la peau, la vague, les filles... Le scé­na­rio existe, hein, c’est l’his­toire des Beach Boys. Sai­son une de la saga.

Il est ici ques­tion de la sai­son deux de l’his­toire des Gar­çons de la Plage. Meurtres. Drogues. Junk food. Fo­lie. Trahison... Quelques disques su­perbes. D’autres to­ta­le­ment ra­tés.

A cette époque en France, im­man­qua­ble­ment, chez Ma­ri­tie et Gil­bert Carpentier mais dans la pu­bli­ci­té également, un mec bar­bu qui porte une che­mise ha­waïenne ren­voie di­rect à Car­los (Yvan-Ch­ry­so­stome Mai­kes­tu­boi­dou­dou­di­don Dol­to). Plus tard, à An­toine (Pierre An­toine Mu­rac­cio­li), pé­riode Atol, les op­ti­ciens, la pu­bli­ci­té tou­jours mais le sur­poids en moins. La barbe en com­mun. Cette époque fut celle de la gau­driole de qua­li­té, le ci­né­ma à mous­tache, le co­mique à gour­mette et la chan­son à che­veux longs, les trois mé­lan­gés, ont, à leur tour eu ré­cem­ment quelques deuils ma­jeurs à dé­plo­rer. Le mo­ment de se sou­ve­nir du ci­né­ma de Claude Sau­tet ou de ce­lui d’Yves Ro­bert, des vannes et des sketchs de Guy Be­dos, des rou­fla­quettes de Mi­chel Pic­co­li et, pour­quoi pas, de cer­taines chan­sons de Ju­lien Clerc. Celles écrites avec Jean-Loup Da­ba­die. Ces dis­pa­ri­tions furent, mé­dia­ti­que­ment par­lant, l’oc­ca­sion d’un énorme dé­ploie­ment d’hom­mages. Que des amis ! Que des frères ! Jack Lang, un temps, avait re­trou­vé du bou­lot.

Qui vien­dra pleu­rer les nôtres ? Par­ler des gens au pas­sé, devient notre pré­sent... presque notre quo­ti­dien. Phil May, bien sûr, Marc Zer­ma­ti aus­si, que beau­coup d’entre nous avons connu alors que nous étions ados, en­fants pour cer­tains. L’Open Mar­ket. Les Halles en chan­tier. Un dî­ner avec Wayne Kra­mer... Sa mau­vaise foi, son amour ir­ré­pres­sible de cette mu­sique, même les pas très bons choix des der­niers temps, manquent dé­jà. Cer­taines soi­rées, chez lui, dans le 10ème ar­ron­dis­se­ment, ses mo­cas­sins blancs de mod ori­gi­nel, du Drug­store. Un type qui avait fait un peu de taule. Qui avait vu The Ac­tion sur scène... Un da­ron.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.