Gee­zer

Rock & Folk - - Disques Pop Rock - “Groo­vy”

on ne sau­rait at­tendre un disque folk bu­co­lique. Gee­zer, donc, est un po­wer trio de roués gaillards, la qua­ran­taine bien tas­sée, qui sé­vit de­puis 2013 et le sai­sis­sant “Elec­tri­cal­ly Re­cor­ded Hand­made Hea­vy Blues”. Un ma­ni­feste qui re­pre­nait les choses là où ZZ Top les avait lais­sées avec “Tres Hombres”, usi­nant un blues sur­am­pli­fié, to­ni­truant. Quatre ef­forts ont sui­vi, constel­lés de titres cré­pi­tants comme le ru­gueux “One Leg Up” ou cette re­prise sté­roï­dée de “Hair Of The Dog” (Na­za­reth). Suite à des pas­sages chez les es­ti­més Ripple Mu­sic et Koz­mik Ar­ti­factz, Gee­zer est au­jourd’hui membre de l’écu­rie Hea­vy Psych Sounds, au ca­ta­logue désormais bien équi­li­bré entre jeunes pousses (Acid Mam­moth, Orgöne, The So­nic Dawn) et gloires ni­ne­ties (Ne­bu­la, Mon­do Ge­ne­ra­tor, Brant Bjork). Ce “Groo­vy” est dans la conti­nui­té de son pré­dé­ces­seur, qui voyait les na­tifs de Long Is­land évo­luer vers un son plus trip­pant, im­pro­vi­sé, tout en conser­vant cette ryth­mique qui cogne dur. Il dé­marre avec la très rêche “Dig”, riff ba­ra­qué et cow­bell mar­te­lée, qui met en va­leur la voix gra­nu­leuse de Pat Har­ring­ton, gou­rou bar­bu et pod­cas­teur à suc­cès. Elle est sui­vie d’ “At­las Elec­tra”, an­crée sur

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.