Bob Dy­lan

Rock & Folk - - Disques Classic Rock/ Soul... - “Rough And Row­dy Ways”

un mé­lange des genres et styles mu­si­caux qu’il en­ten­dait à la ra­dio dans les an­nées 40 et 50. Si “Love And Theft”, pre­mier de la série, a cer­tai­ne­ment été le plus ins­pi­ré, “Rough And Row­dy Ways” at­teint par­fois les mêmes hau­teurs, avec quelques va­ria­tions et sur­prises qui en font un disque souvent en­thou­sias­mant. Dy­lan n’aligne plus de blues et swings ré­tro à la chaîne, il y a quelques bal­lades folk aux ar­ran­ge­ments aé­riens et au phra­sé maî­tri­sé, une ode adres­sée à l’île de Key West qui part en vrille sur neuf mi­nutes mé­du­santes... et même un titre d’ins­pi­ra­tion doo-wop à la mé­lo­die chi­pée à Of­fen­bach. Bref, moins de rock’n’roll, plus de bar­ca­rolle. Il y a sur­tout ces textes en grande verve, un cran au-des­sus de ceux de “Tem­pest” en 2012. Dy­lan mul­ti­plie les jux­ta­po­si­tions ba­roques, de Dante à Ra­dio Luxem­bourg. Sur “I Con­tain Mul­ti­tudes”, sor­ti dès avril der­nier, il rap­pro­chait Anne Frank, In­dia­na Jones et les Rol­ling Stones dans le même cou­plet. “My Own Ver­sion Of You” le montre même jouer les Fran­ken­stein, touillant le Pa­ci­no de “Scar­face”, le Bran­do du “Par­rain” avec d’autres foies et cer­veaux pour bâ­tir sa créa­ture idéale. C’est un art poé­tique où il livre son propre pro­ces­sus pour écrire une

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.