Ro­dolphe Bur­ger

Rock & Folk - - Disques Français - “En­vi­rons”

Ro­dolphe Bur­ger est par­tout. Il a travaillé — en tant que pro­duc­teur, com­po­si­teur ou mu­si­cien — avec un nombre im­pres­sion­nant d’ar­tistes, de Fran­çoise Har­dy à Alain Ba­shung, en pas­sant par Jacques Hi­ge­lin, Ig­gy Pop, Ra­chid Ta­ha, Ti­na­ri­wen, ou ses amis poètes et phi­lo­sophes Oli­vier Ca­diot et Pierre Al­fé­ri. Im­pos­sible de tous les ci­ter. C’est également un in­fa­ti­gable ac­ti­viste cultu­rel : il donne sans ar­rêt des concerts, des lec­tures mu­si­cales, sort des disques, mais a également mon­té son propre la­bel et or­ga­ni­sé un fes­ti­val. On en ou­blie, c’est sûr. Pour­tant, cet homme ne fait pas dans la fa­ci­li­té. Ses al­bums sous son nom, à l’image de ce­lui-ci, son hui­tième, sont des ob­jets ré­so­lu­ment sin­gu­liers. Bur­ger a in­ven­té une sorte de rock’n’roll in­tel­lec­tuel qui n’ap­par­tient qu’à lui. Une fois en­core, on a ici af­faire à un large patch­work qui mêle an­glo­saxonnes, re­prises de ses propres titres et adap­ta­tions poé­tiques. Le tout avec une forte di­men­sion eu­ro­péenne, qui ren­force cette sin­gu­la­ri­té : d’ori­gine al­sa­cienne (comme Ba­shung), il in­ter­prète plu­sieurs textes en al­le­mand. On est par­fois un peu per­du de­vant tant d’éclec­tisme. Fi­gurent ain­si, par­mi ces

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.