En cou­lisses

• La to­mate, his­toire d’une « pomme em­poi­son­née » • La Sa­gra­da Fa­mi­lia, chan­tier per­pé­tuel

Secrets d'Histoire - - Sommaire -

Comme bien des pro­duits du Nou­veau Monde, la to­mate fut ac­cueillie en Eu­rope avec mé­fiance. Son cou­si­nage avec la bel­la­done et le da­tu­ra, des plantes toxiques, a contri­bué à sa mau­vaise ré­pu­ta­tion, d’au­tant que des cas d’em­poi­son­ne­ment furent rap­por­tés. En réa­li­té, la to­mate, acide, ab­sor­bait le plomb dont était consti­tuée la vais­selle, cause des in­toxi­ca­tions. On l’uti­li­sa donc, avant tout, comme plante or­ne­men­tale, et ce n’est qu’au mi­lieu du XVIIIe siècle, en Ita­lie, que l’on com­men­ça à la consom­mer. En France, les Pro­ven­çaux l’ado­ptèrent les pre­miers et as­su­rèrent sa dif­fu­sion dans tout le pays en l’ap­por­tant lors de la fête de la Fé­dé­ra­tion, en 1790.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.