Une femme à poigne dans un corps de déesse

Secrets d'Histoire - - Autour De L’histoire -

« Olympe est une femme par­ti­cu­liè­re­ment jo­lie et fé­mi­nine, sou­ligne Oli­vier Blanc. Et le fait qu’elle puisse se pas­sion­ner de po­li­tique et de phi­lo­so­phie, loin des passe-temps mon­dains aux­quels les hommes vou­draient qu’elle se can­tonne, agace cer­tains de ses contem­po­rains. L’un d’entre eux, le ba­ron de La Mon­tagne, a d’ailleurs écrit un poème dans le­quel il ex­plique avoir été sé­duit par la qua­li­té d’une pièce de théâtre d’Olympe de Gouges (“Mo­lière chez Ni­non”), et en­suite très sur­pris en la ren­con­trant tel­le­ment dif­fé­rente de ce qu’il avait ima­gi­né. Au lieu d’une vieille dame à bé­sicles, laide et mal ha­billée, il dé­couvre une jeune femme au vi­sage par­fait, do­tée d’un ma­gni­fique sou­rire, co­quette sous son cha­peau à fleurs. Mais à au­cun mo­ment, dans sa courte et convain­cante ex­pé­rience po­li­tique, elle n’a cher­ché à se pré­va­loir de sa beau­té et de sa fé­mi­ni­té pour ob­te­nir un avan­tage. Elle af­fec­tait une cer­taine aus­té­ri­té et en­ten­dait n’être ju­gée que sur ses idées à la fois hu­maines et ré­vo­lu­tion­naires. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.