Cler­mont-Fer­rand, ville mo­derne

Secrets d'Histoire - - BALADE EN RÉGION -

Une ca­thé­drale en pierre de lave noire do­mi­nant mille toi­tures de tuile rousse… Cler­mont-Fer­rand est né de la réunion, en 1630, de deux ci­tés concur­rentes : Cler­mont, siège de l’évê­ché, et Mont­fer­rand, fief du comte d’Au­vergne. Tout au long de son his­toire, la ville montre un in­té­rêt pour la mo­der­ni­té. L’au­teur des Pro­vin­ciales et Pen­sées, Blaise Pas­cal, y a vu le jour ; c’est lui qui in­ven­ta les tran­sports ur­bains qui ont ins­pi­ré les om­ni­bus pa­ri­siens ! Dans les an­nées 1830, Aris­tide Bar­bier, qui a épou­sé la nièce de Charles Ma­cin­tosh, à l’ori­gine de l’uti­li­sa­tion du ca­ou­tchouc dans l’in­dus­trie, se lance avec Édouard Dau­brée dans la fa­bri­ca­tion de balles. C’est sur les bases de la ma­nu­fac­ture Bar­bier & Dau­brée que les frères Mi­che­lin bâ­ti­ront un em­pire. Mi­che­lin, sié­geant tou­jours à Cler­mont-Fer­rand, em­ploie 111 700 per­sonnes, et ex­ploite 68 usines de pneu­ma­tiques dans 17 pays.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.