BO­NUS STYLE : OSEZ LE FLAT !

Skieur Magazine - - LEÇON N°2 -

Lorsque les tables ne sont pas pra­ti­cables et que vous en avez plein les bottes de pon­cer en­core et tou­jours les mêmes rails, il vous reste en­core une fa­çon de vous di­ver­tir avec fi­na­le­ment pas grand-chose : une piste et quelques as­pé­ri­tés suf­fisent à s’amu­ser en flat, pour peu que vous ayez l’au­dace de pous­ser vos skis dans leurs der­niers re­tran­che­ments.

OÙ DÉ­BU­TER :

Une cas­sure, un bord de piste, la zone de jib du park voire même l’es­pace dé­bu­tant… Tous ces en­droits conviennent au flat, qui s’adapte à tous les ter­rains.

LES BASES :

Comme le conseille Da­vid Bon­ne­ville, « le flat, c’est cher­cher à tout es­sayer en s’amu­sant, en n’hé­si­tant pas à beau­coup se pen­cher en avant ou en ar­rière pour com­prendre com­ment jouer avec le flex des skis ». Si on ap­plique les conseils du ri­der haut-sa­voyard sur le ol­lie, l’équi­valent sur neige du trick de skate, il faut es­sayer de ré­par­tir son poids sur l’ar­rière du ski, en­traî­nant un dés­équi­libre qui fait dé­col­ler les spa­tules avant, puis uti­li­ser le flex du ski pour re-ba­lan­cer tout votre corps sur l’avant et ain­si dé­col­ler les skis de la neige. At­ten­tion quand même de ne pas trop se pen­cher en ar­rière sous peine de ne pas avoir suf­fi­sam­ment de jus pour tout ra­me­ner en avant. Vous pou­vez va­rier les plai­sirs en en­clen­chant une ro­ta­tion franche avec les épaules et les bras lorsque vous re-ba­lan­cez votre corps sur l’avant, afin d’exé­cu­ter un ol­lie 180, un must pour se mettre en switch avec style. Une fois que vous maî­tri­sez ce pe­tit mou­ve­ment et que vous êtes au fait du flex de vos skis, vous pou­vez vous es­sayer au switch tail but­ter 360. aide à la fois à gar­der le cap mais aus­si à li­mi­ter la ro­ta­tion sur la box et donc évi­ter de vous re­trou­ver en switch avant l’heure. À la fin du mo­dule, ra­me­nez les skis dans l’axe pour une sor­tie nor­male ou ac­tion­nez la ro­ta­tion juste avant la fin du mo­dule avec le re­gard pour vous lais­ser par­tir en switch. À ce mo­ment, fixer de nou­veau le rail pour par­faire cette ré­cep­tion en switch.

LE PLA­CE­MENT DU CORPS :

La po­si­tion d’ar­ri­vée sur le mo­dule est iden­tique en tous points à celle que l’on prend pour un ki­cker. Une fois sur le rail, res­tez souple, les skis bien à plat et lé­gè­re­ment plus écar­tés que la nor­male. Le buste doit se te­nir droit, les épaules dans l’axe, les bras en dé­ca­lage (si vous sli­dez jambe droite en pre­mier, bras gauche vers l’avant, bras droit vers l’ar­rière) et vers le bas.

À ÉVI­TER :

- Ar­ri­ver trop vite ou trop len­te­ment sur le mo­dule. Trop len­te­ment, vous ris­quez de vous blo­quer sur le mo­dule et de tom­ber du mo­dule avant la fin ; trop vite, vous lou­pe­rez peut-être le rail ou au­rez droit à la fa­meuse zi­pette, sur­tout si vous étiez un peu sur l’ar­rière dès le dé­part (cas fré­quent d’une per­sonne qui ne contrôle pas sa vi­tesse et dont les skis vont plus vite que son corps…). - S’at­ta­quer di­rec­te­ment à un rail fin, avant même d’avoir es­sayé de glis­ser sur une box. - Ne pas don­ner une im­pul­sion trop forte en en­trée de box/de rail, l’at­ter­ris­sage sur cette sur­face dure pour­rait ne pas ai­der à la glis­sade re­cher­chée. L’ap­pel­la­tion fait un peu peur mais le mou­ve­ment reste des plus fa­ciles à exé­cu­ter et pèse dans la ba­lance du style. Pour da­van­tage de fa­ci­li­té, pré­fé­rez un knole ou une rup­ture de pente pour l’exé­cu­tion de la ma­noeuvre. Ar­ri­vez en switch à vi­tesse mo­dé­rée et lorsque vous n’êtes plus qu’à en­vi­ron deux mètres de la rup­ture, amor­cez une lé­gère ro­ta­tion comme si vous sou­hai­tiez vous ar­rê­ter en dé­ra­pant, sauf qu’au lieu d’ap­puyer fran­co sur la carre ex­té­rieure, vous vous pen­chez pro­gres­si­ve­ment sur l’ar­rière en exer­çant une pres­sion sur le tail de vos skis afin de ter­mi­ner votre ro­ta­tion en tail-press. Vous êtes main­te­nant dans la po­si­tion in­ter­mé­diaire du ol­lie 180, il ne vous reste plus qu’à pro­fi­ter de l’inertie du mou­ve­ment pour en­clen­cher l’exé­cu­tion fi­nale de ce ol­lie 180 sur la rup­ture de pente et le tour est joué. « Pour faire du flat, un knole ou un pe­tit re­lief dans le snowpark suf­fisent. Il faut faire des ro­ta­tions en met­tant tout son poids sur les spa­tules avant/ar­rière : c’est là, la clé des but­ters ! At­ten­tion, il faut sa­voir s’équi­li­brer quand les skis ne touchent plus la neige, et pas be­soin de prendre beau­coup de vi­tesse pour les pre­miers es­sais ! » « Pour com­men­cer le rail, l’idéal est de trou­ver une box plate, proche du sol. Au dé­but, c’est bien de pas­ser des­sus dou­ce­ment pour connaître les sen­sa­tions de glisse. Après quelques pas­sages droits, on peut at­ta­quer le vrai slide ! On re­prend l’exemple du ki­cker : ar­ri­ver dans l’axe du rail, re­lax, pe­tite im­pul­sion à la fin de trem­plin pour se po­si­tion­ner à 90°. Une fois le rail tou­ché, il faut trou­ver son équi­libre, ne sur­tout pas ser­rer les pieds et se lais­ser glis­ser. À la fin du rail, c’est re­par­ti pour un 90° ! Ré­cep­tion switch ou nor­male, à cha­cun de voir ! » « Il faut choi­sir un rail à son ni­veau dans un pre­mier temps puis bien pen­ser à mettre les skis à 90° et bien écar­ter les jambes pour conser­ver un bon équi­libre. At­ten­tion à bien ré­par­tir le poids sur les deux jambes pour ga­gner en sta­bi­li­té : être trop en avant peut faire ac­cro­cher la carre alors qu’être trop en ar­rière peut faire zip­per. Gar­der les épaules tour­nées vers le bout du rail, ain­si que le re­gard pour ne pas sor­tir avant la fin. »

SKIEUR MA­GA­ZINE

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.