JÉ­RÉ­MY PRÉVOSTN

Skieur Magazine - - Poudreuse -

Hok­kai­do les deux fois, fé­vrier 2014 (Ni­se­ko, Moi­wa, Teine, Sap­po­ro) et jan­vier 2015 (Teine et Sap­po­ro).

En 2014, le trip était de base une mis­sion qui sen­tait pas bon. Le Ja­pon sur une se­maine, voyage com­pris, était un pa­ri ris­qué et il a été très dif­fi­cile de voir la neige dont tout le monde parle : vent et neige dure, voi­là ce qu'on a pu goû­ter hor­mis deux jours de grosse neige... En re­vanche, l'an­née sui­vante en 2015, nous avons pu dé­cou­vrir cette ma­gie mais il man­quait quand même du fond pour vrai­ment s’en mettre plein les na­rines, comme il le faut. Tu as l’im­pres­sion de skier du co­ton : on res­sent la lé­gè­re­té d'une ma­tière à la fois douce et dense. Tu la sens, tu glisses avec elle.

Ne rien voir quand tu skies ! J’ai connu ça deux fois pour le mo­ment, en Ita­lie il y a deux ans, et au Ja­pon !

Ne pas pou­voir res­pi­rer et ne pas avan­cer. Chaque ins­tant de­vient fa­ti­gant, c’est épais, tu su­bis et c’est frus­trant, tu as la neige que tu vou­lais mais tu ne peux rien en faire. Tu y laisses de l’éner­gie sans for­cé­ment glis­ser... Tu as beau trou­ver de la pente, tu ne tournes pas, tu vas juste droit tout à cul, comme si tu n’avais ja­mais skié...

J'ai en­vie de dire à chaque lieu, sa neige. Au Ja­pon, le plus mar­quant de­meure qu’il neige presque tout le temps. Les cu­muls sont im­pres­sion­nants, presque sur­na­tu­rels si on com­pare avec les der­nières sai­sons que l’on a vé­cu en France. Je vais de­voir y re­tour­ner pour al­ler vé­ri­fier mes pro­pos !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.