APTITUDES PISTE

Skieur Magazine - - Test 2018 -

APTITUDES

HORS-PISTE

NI­VEAU RE­QUIS POUR LA GAMME

165cm et 170cm En­vi­ron 13 m.

Avec la ve­nue de cette nou­velle ca­té­go­rie dans nos tests, nous avons sou­hai­té mettre en avant une gamme de skis à la fois utiles et lu­diques pour les skieurs les plus émé­rites, en at­tente d'ef­fi­ca­ci­té et de sen­sa­tions fortes sur piste. Le choix du short turn (vi­rage court) n’est pas ano­din, au-de­là de cor­res­pondre à un rythme ins­pi­ré de la pra­tique du sla­lom : il s’ac­corde avec les contraintes des pistes sa­tu­rées, quand s’ex­pri­mer sur des grands rayons à une vi­tesse su­pé­rieure à 70km/h re­lève lors des va­cances sco­laires de la cas­cade ou de l'in­con­sé­quente prise de risques. En ef­fet, en­chaî­ner sur un rythme sou­te­nu des courbes plein fer avec un maxi­mum d’angle et d’in­ten­si­té four­nit aux skieurs des sen­sa­tions de haute vo­lée, avec moins de risques de col­li­sion. Dans ce cadre, ces skis sont des armes, ou se­lon, des jouets. Vifs et in­tui­tifs sur l’en­trée en courbe, courts sur les ap­puis, in­ci­sifs dans les prises de carre, ils taillent vite et fort mais jouent aus­si sur des rayons plus longs si l’en­vie vous en prend, étant suf­fi­sam­ment ri­gides en tor­sion pour ne pas sa­tu­rer sous la vi­tesse. Moins pa­tients que les long turn, plus ex­plo­sifs, ils peuvent aus­si ap­pa­raître plus phy­siques tout en étant ac­ces­sibles à des skieurs moins ca­pés tech­ni­que­ment. Pour le reste, il y en a pour tous les goûts et tous les styles, des plus mé­chants qui cherchent à co­pier les skis de sla­lom aux plus to­lé­rants et po­ly­va­lents. À vous de suivre vos en­vies ! C’est la ca­pa­ci­té du ski à gé­né­rer de la vi­tesse dans la courbe sur une tra­jec­toire idéale. Cette qua­li­té dé­pend de trois fac­teurs :

ap­ti­tude du ski à prendre de la vi- tesse sur la carre pen­dant la conduite cou­pée. On parle aus­si de glisse sur carre.

ca­pa­ci­té du ski à ne pas décrocher de la conduite cou­pée quelles que soient la du­re­té de la neige et la pente.

ca­pa­ci­té du ski à ab­sor­ber le ter­rain et les vi­bra­tions et à conser­ver sa tra­jec­toire sans gê­ner le pi­lote.

C’est la ca­pa­ci­té du ski à res­sor­tir vite de la courbe, mais aus­si à ren­trer avec vé­lo­ci­té dans le vi­rage sui­vant.

c’est la fa­ci­li­té avec la­quelle le ski s’ins­crit dans le pre­mier tiers de courbe. On parle aus­si d’ef­fet spatule.

c’est l’ap­ti­tude du ski à se pla­cer là où le pi­lote le dé­sire, dans la bonne tra­jec­toire.

ca­pa­ci­té du ski à uti­li­ser l’éner­gie em­ma­ga­si­née pen­dant la courbe pour la res­ti­tuer en fin de vi­rage, et res­sor­tir plus vite.

C’est l’im­pres­sion gé­né­rale don­née par le ski en ma­tière de fa­ci­li­té de pi­lo­tage, de fa­ci­li­té de prise en main, et de contact ski-neige ! Trois cri­tères :

ca­pa­ci­té du ski à par­don­ner les er­reurs de tra­jec­toire ou d’équi­li­bra­tion, et ap­ti­tude du ski à ne pas vous pous­ser à la faute.

fa­ci­li­té du ski à bou­cler la courbe en cou­pé, mais aus­si à sor­tir du cou­pé pour par­tir en dé­rive, en glis­sé comme en dé­ra­pé.

qua­li­té, fi­nesse et flui­di­té du contact

ski-neige.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.