Édito

So Foot Club - - ÉDITO -

En 1893, Willy Grove, joueur de West Brom­wich Al­bion, est trans­fé­ré à As­ton Vil­la. Mon­tant de la tran­sac­tion? 100 livres ster­ling, soit en­vi­ron 120 eu­ros. Il s'agit là du pre­mier trans­fert at­tei­gnant les 100 livres et re­cen­sé dans l'his­toire du football. Plus d'un siècle s'est écou­lé et voi­là qu'à l'été 2017, Ney­mar quitte le FC Bar­ce­lone pour le PSG pour quelque 220 mil­lions d'eu­ros. De Willy au Ney, du pre­mier au der­nier, le prix du trans­fert a été mul­ti­plié par 1,83 mil­lion. Hal­lu­ci­nant. Sur­tout, l'as­cen­seur des trans­ferts vient de faire un bond ver­ti­gi­neux vers le haut. Dans les an­nées 1980, l'Ita­lie toute en­tière s'était in­sur­gée lorsque le pré­sident de Vi­cen­za, Giu­seppe Fa­ri­na, avait dé­bour­sé 1,34 mil­lion d'eu­ros pour chi­per Pao­lo Ros­si à la Ju­ven­tus. Les Ita­liens avaient ju­gé le mon­tant “hon­teux” compte te­nu des dif­fi­cul­tés fi­nan­cières du pays.

Pour­tant, l'es­ca­lade ne fai­sait que com­men­cer. Ro­ber­to Bag­gio (1990, 9 M€), Ro­nal­do (1996, 14,7 M€), Ch­ris­tian Vie­ri (1999, 35,9 M€), Hernán Cres­po (2000, 39,7 M€), Luís Fi­go (2000, 41,3 M€), Zi­né­dine Zi­dane (2001, 52,1 M€), Cris­tia­no Ro­nal­do (2009, 89,4 M€), Ga­reth Bale (2013, 96,1 M€), Paul Pog­ba (2016, 105 M€): tous ont, à un mo­ment don­né, bat­tu le pré­cé­dent re­cord de trans­fert. Ney­mar, lui, vient de le pul­vé­ri­ser. De le mul­ti­plier par plus de deux. En fixant une clause li­bé­ra­toire à 220 mil­lions d'eu­ros, le Bar­ça pen­sait avoir mis sa star bré­si­lienne dans un coffre-fort. Pro­blème, Pa­ris a trou­vé les moyens de la payer, et le club ca­ta­lan n'a rien à y re­dire. Au­jourd'hui, 220 mil­lions, mais dans un fu­tur proche, quoi? Mbap­pé par­ti­ra de Mo­na­co pour 300 mil­lions? Dy­ba­la si­gne­ra au Bar­ça pour 500? Mes­si se­ra trans­fé­ré à Man­ches­ter Ci­ty pour un mil­liard? Ce­la semble com­plé­te­ment uto­pique, im­pen­sable, in­ima­gi­nable. Mais Willy Grove n'au­rait-il pas trou­vé ce­la uto­pique, im­pen­sable et in­ima­gi­nable si on lui avait dit qu'un jour, un joueur bré­si­lien se­rait ven­du pour 220 mil­lions d'eu­ros?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.