2006: Cou­pet du monde

So Foot - - DOSSIER -

LIEU: TIGNES, DU 21 AU 26 MAI. AL­TI­TUDE: 2000 MÈTRES. RÉ­SUL­TAT: FI­NA­LISTE (4 VIC­TOIRES, 3 NULS).

Le 23 mai, les Bleus prennent le fu­ni­cu­laire pour re­joindre un re­fuge sur le gla­cier de la Grande-Motte de Tignes, dont l'as­cen­sion est pré­vue le len­de­main ma­tin. La soi­rée est “ma­gique” de l'aveu de Do­me­nech, sur­pris de voir sa troupe jouer, “aux cartes et aux dés jus­qu’à 2 heures du ma­tin”. Le­vée à 6 heures, la bande chausse les ra­quettes mais Bar­thez s'ar­rête ra­pi­de­ment, et re­des­cend à l'hô­tel, souf­frant du ta­lon d'Achille. Le groupe re­vient dé­jeu­ner au re­fuge, Cou­pet ap­prend alors que Bar­thez ne vien­dra pas au gueu­le­ton. “Ne pas res­pec­ter le col­lec­tif, ça me gave, je sens dé­jà que je vais pé­ter les plombs”, ru­mine Greg. À l'apé­ro, il se jette deux ca­nettes de bière sur la ter­rasse du re­fuge, avant que le coach des gar­diens, Bru­no Mar­ti­ni, n'ar­rive pour fu­mer. Greg lui tend une binche: “Tiens, même si je te dé­teste, je t’offre un coup à boire.” Lors du dé­jeu­ner, Cou­pet avoine Do­me­nech et Mar­ti­ni. Re­ve­nu à l'hô­tel, il dé­cide de se ti­rer. Au vo­lant, le fuyard té­lé­phone à sa mère, qui in­voque l'édu­ca­tion fa­mi­liale pour rai­son­ner son fils. Ar­rê­té sur le bas-cô­té, Cou­pet passe un coup de fil à Gé­rard Houl­lier, son coach à l'OL, pour con­seil. De­mi-tour. Convo­qué dans la chambre de Do­me­nech, Greg lui en “re­met plein la gueule”, avant de po­ser la ques­tion qui l'ob­sède de­puis des jours: qui est le meilleur gar­dien de la sé­lec­tion? “Je ré­pète trois fois la ques­tion, à chaque fois de plus en plus fort, fi­nit Cou­pet. Tout à coup, avec une toute pe­tite voix, il me dit: ‘C'est toi…'”

Au re­fuge du gla­cier de la Grande-Motte de Tignes, Cou­pet se jette deux ca­nettes de bière sur la ter­rasse, avant que Bru­no Mar­ti­ni n’ar­rive pour fu­mer. Greg lui tend une binche: “Tiens, même si je te dé­teste, je t’ offre un coup à boire”

En per­mis­sion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.