La pé­ti­tion qui compte. Fi­nis­sons-en avec les hand spin­ners.

Society (France) - - SOMMAIRE -

La liste des choses qui nous dé­priment quand elles tournent s’est long­temps li­mi­tée aux hor­loges, aux joints et à Charles Ber­ling. Et puis il y a eu les hand spin­ners. Créées il y a 20 ans par une cer­taine Ca­the­rine Het­tin­ger dans le but d’en­gour­dir les en­fants hy­per­ac­tifs, ces pi­teuses tou­pies offrent en ef­fet le spec­tacle mé­du­sant de leur tour­noie­ment in­fi­ni et sont sur le point d’agré­ger le troi­sième plus grand groupe de vic­times de l’hyp­nose en France, juste der­rière les fan­zouzes et les mi­li­tants ve­gan.

Si par ailleurs l’en­vie vous pre­nait –par en­nui ou naï­ve­té– de ten­ter d’ex­traire ces ob­jets de leur inep­tie struc­tu­relle en leur trou­vant des pro­prié­tés ven­ti­la­toires utiles en cas de vague de cha­leur, sa­chez que vous avez un trop grand coeur et que ce­la vous per­dra un jour.

Car en­fin que sont les hand spin­ners si­non des vor­tex de rien dont la seule uti­li­té est de faire pas­ser une par­tie de Po­ké­mon Go pour un cham­pion­nat du monde d’échecs? Est-il pos­sible de tu­ner ces mi­ni­pales d’hé­li­co­ptère de ma­nière à ce qu’elles em­portent au loin leurs pé­nibles pas­sa­gers? Et sur­tout, pour­quoi ces gens n’ont-t-il pas tous le bon goût de vou­loir être Da­niel Ba­la­voine?

Tour­neurs, frai­seurs, unis­sons-nous et, en­semble, avan­çons la date de pé­remp­tion de ces go­gols gad­gets à main.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.