Chasse à l’homme

Parce qu’une balle per­due est par­fois si vite ar­ri­vée.

Society (France) - - AH BAH VOILÀ - – JU­LIEN PÉLISSON

2015. En Gi­ronde, le fa­meux Club d’uti­li­sa­tion spor­tive de chien d’ar­rêt (CUSCA) or­ga­nise un concours de chasse afin d’en­traî­ner ses mo­losses à la traque du fai­san. Vi­sant le gibier s’en­vo­lant après avoir été dé­bus­qué par un chien, un chas­seur blesse au cuir che­ve­lu le pro­prié­taire de ce der­nier, un qua­dra­gé­naire ori­gi­naire de Dor­dogne, dont la tête dé­pas­sait de la butte. Heu­reu­se­ment, rien de trop grave.

2016. Cet après-mi­di d’oc­tobre, en Hau­te­loire, le cer­vi­dé a la peau dure. Ré­sul­tat, au cours d’une par­tie de chasse, une balle ri­coche sur un cerf et at­teint un autre chas­seur. Bles­sé à la joue, ce­lui-ci s’en sor­ti­ra in­demne. Mais re­tien­dra la le­çon: à la chasse, mieux vaut ne pas quit­ter sa place!

2016. Drôle d’his­toire à Sos, dans le Lot-et-ga­ronne. Un homme ap­pelle les pom­piers pour sa belle-soeur, mal en point. Mais lors­qu’il leur ouvre la porte, un fu­sil de chasse char­gé, qui traî­nait entre la fe­nêtre et le ri­deau, tombe au sol. Le coup part et at­teint l’ar­tère fé­mo­rale d’une femme de 72 ans pré­sente sur les lieux. Heu­reu­se­ment, les pom­piers étaient là pour se­cou­rir la dame bles­sée.

2017. Alors qu’il chasse le san­glier en Dor­dogne sur un do­maine pri­vé, un jeune homme est bles­sé à la cuisse par une flèche. Une flèche? Tout à fait. L’ac­ci­dent a en ef­fet lieu lors d’une par­tie de chasse si­len­cieuse, à l’arc. Bonne nouvelle: la bles­sure s’avé­re­ra su­per­fi­cielle. Mais quand même, quel drôle de concept!

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.