100 bonnes rai­sons… …de dor­mir la fe­nêtre ou­verte

Society (France) - - SOM­MAIRE -

100 bonnes rai­sons… de dor­mir la fe­nêtre ou­verte.

•1• Parce qu’il a l’air de ga­lé­rer, ce pa­pa­raz­zo. •2• Parce que ne vous in­quié­tez pas, on met­tra le chauf­fage à fond. •3• Parce qu’on est fi­gu­rant(e) dans la pub Égoïste. •4• Parce que c’est écrit noir sur blanc dans notre contrat de ma­riage. •5• Parce que EDF nous a cou­pé la clim. •6• Parce qu’on ha­bite à cô­té d’une rô­tis­se­rie et qu’on aime sen­tir le vent du pou­let. •7• Parce que tout ce qui compte, c’est de dor­mir les poings fer­més. •8• Parce qu’on a pé­té les plombs. •9• Parce que c’est le bon mo­ment. •10• Parce qu’on est som­nam­bule et sui­ci­daire. •11• Parce qu’on a ache­té 895 re­charges de li­quide an­ti­mous­tiques. •12• Parce qu’on n’a pas eu aus­si chaud de­puis notre in­ser­tion en sens in­verse sur une bre­telle de l’a8 en 2007. •13• Parce que c’est pas la fête de la Mu­sique. •14• Pour être ré­veillé(e) par la douce mé­lo­die des ca­mions­pou­belles. •15• Parce qu’on est Xa­vier Du­pont de Li­gon­nès, on prend soin de n’obs­truer au­cune sor­tie, au cas où. •16• Parce que notre ven­ti­la­teur est bran­ché chez le voi­sin de pa­lier. •17• Parce que éton­nam­ment, avoir un 250 mètres car­rés cli­ma­ti­sé rue de la Paix n’a en rien ré­so­lu nos pro­blèmes de claus­tro­pho­bie. •18• Au cas où les pro­prios ren­tre­raient de va­cances plus tôt que pré­vu. •19• Parce que bud­get ser­ré oblige, c’était fe­nêtres ou pis­cine. Bon, on va faire un plouf? •20• Parce que le feng shui. •21• Pour faire com­prendre aux voi­sins que nos plants de can­na­bis se­ront prêts d’ici quelques se­maines. •22• Parce qu’on est un ca­len­drier de l’avent. •23• Parce qu’on n’a pas fer­mé cette conver­sa­tion MSN de­puis 2008, c’est pas au­jourd’hui qu’on va le faire. •24• Parce qu’on veut sen­tir le vent du bou­let. •25• Parce qu’on ne veut plus sen­tir le vent de ce bou­let. •26• Pour ad­mi­rer toutes les étoiles que ton père a vo­lées dans tes yeux pour les mettre dans le ciel. •27• Parce qu’on a DS de maths de­main, et qu’il fait 4°C. •28• Parce qu’on ne peut plus aé­rer la jour­née de­puis qu’on a un tra­vail. •29• Parce que de l’air, de l’air, c’est juste une ques­tion de sur­vie. •30• Parce qu’il faut ra­fraî­chir la page. •31• Parce que sur notre té­lé­phone, il n’y a pas d’alarme au son des pi­geons qui rou­coulent. •32• Parce qu’il y avait une pro­mo sur les pois chiches. •33• Parce qu’on joue dans un teen mo­vie ini­tia­tique et que ce soir, on fait le mur. •34• Parce qu’on est vrai­ment dans de très beaux draps, et on ai­me­rait que le monde le sache. •35• Parce que ar­rive tou­jours le mo­ment où on a en­vie de pro­non­cer le mot “es­pa­gno­lette”. •36• Parce que quitte à faire une in­som­nie, on n’a pas payé cette chambre avec vue un de­mi SMIC pour fixer des ri­deaux beiges. •37• Parce que fan de Mike Brant un jour, fan de Mike Brant tou­jours. •38• Pour ne sur­tout pas que les ex­tra­ter­restres perdent du temps quand ils vien­dront nous en­le­ver. •39• Parce que notre père n’était pas vi­trier. •40• Parce qu’il est là, le co­ol, cette se­maine. •41• Parce que si notre conjoint(e) re­vient en­fin avec ses ci­ga­rettes, ça se­rait dom­mage qu’il/elle ne puisse pas en­trer. •42• Pour cap­ter la 3G au cas où il se pas­se­rait un truc. •43• Parce que si­non, comment on montre notre bé­bé à la presse?•44• Parce que en l’ab­sence de conjoint(e), on se conten­te­ra des mous­tiques. •45• Parce que ça nous fait un re­père: quand l’al­coo­lo du bar d’en bas se met à gueu­ler “bel­la ciao”, on sait qu’il nous se­rait po­ten­tiel­le­ment res­té 4h15 de som­meil. •46• Pour brouiller un peu les pistes de cette fu­ture en­quête. •47• Parce que ce­ci est un EH­PAD. •48• Parce qu’on n’a pas bein Sports mais le voi­sin d’en des­sous, oui. •49• Parce qu’on ha­bite sur le bou­le­vard ex­té­rieur et qu’on est ac­cro aux par­ti­cules fines. •50• Parce que comme avec la mère de Raël, un Elo­him peut ve­nir nous voir à tout mo­ment. •51• Parce qu’on dort à la belle étoile. •52• Parce qu’on n’est pas du genre à la fer­mer. •53• Parce qu’on est ca­na­dien(ne). •54• Parce qu’on est le 24 dé­cembre et que, at­tends... mais on n’a pas de che­mi­née!•55• Parce que le le­ver du so­leil ne peut pas nous ré­veiller si on se couche après lui! •56• Parce qu’on donne sur cour et qu’on est fan d’hit­ch­cock. •57• Parce qu’on dort en K-way. •58• Au cas où Ma­mou­dou Gas­sa­ma vou­drait pas­ser une tête. •59• Parce que la pein­ture n’est pas sèche. •60• Parce que notre chambre fait quatre mètres car­rés, et nous cinq. •61• Parce qu’on est en pri­son, qui ne tente rien n’a rien. •62• Parce qu’on s’est ren­sei­gné(e), et ap­pa­rem­ment c’est sûr: on ne vit pas dans un aqua­rium. •63• Parce qu’une fois qu’on met le lit, elle ne ferme plus, de toute fa­çon. •64• Parce qu’on a un acou­phène. •65• Pour évi­ter que les cam­brio­leurs cassent la vitre. •66• Pour faire cou­rant d’air avec notre bouche. •67• Parce qu’on va de­voir l’ou­vrir le ma­tin, au­tant ga­gner du temps. •68• Parce qu’on a mau­vaise ha­leine. •69• Pour faire croire aux voi­sins qu’on a une su­per vie sexuelle. •70• Parce qu’on s’est dé­jà re­le­vé(e) une fois pour al­ler boire et une autre pour al­ler pis­ser. •71• Pour que cette hor­reur de chat vive sa vie sans nous ré­veiller. •72• Pour le fris­son du dan­ger. •73• Parce qu’on ha­bite au cin­quième et que Re­naud La­ville­nie a pro­mis de ve­nir nous faire un pe­tit cou­cou. •74• Parce que c’est la pleine luuuuuuuuuuuuuuuune. •75• Parce qu’on n’est pas ve­nu(e) au Cap d’agde pour faire de la fi­gu­ra­tion. •76• Parce que cette weed est trop puis­sante pour qu’on se re­lève. •77• Parce qu’on n’at­trape pas les mouches avec la fe­nêtre fer­mée. •78• Parce que c’est la fête des Voi­sins, et on est comme tout le monde, on aime les gos­sips. •79• Pour par­tir plus vite au cas où les Al­le­mands re­viennent. •80• Parce qu’on ar­rive bien­tôt au péage. •81• Parce que c’est mieux que dor­mir les yeux ou­verts. •82• Parce qu’on a fer­mé les vo­lets. •83• Parce qu’on fait ce qu’on veut, merde. •84• Parce qu’il fait chaud dans ce cer­cueil. •85• Parce qu’on est sous-ma­ri­nier(e) et com­plè­te­ment idiot(e). •86• Parce que la clim de cet avion est tom­bée en panne. •87• Parce que ça vou­drait dire qu’on dort, au moins. •88• Parce que PER­SONNE NE POUR­RAIT DE­VI­NER QUE LE CODE DE CE COFFRE FORT TRÈS BIEN AS­SU­RÉ EST 856342!!!•89• Parce que c’est l’as­tuce fraî­cheur qui fait la dif­fé­rence cet été. •90• Pour res­ter en contact avec la rue. •91• Parce qu’on ha­bite au rez-de-chaus­sée, ça fait ga­gner du temps le ma­tin. •92• Parce qu’un an après, on paie en­core ce vote Ni­co­las Du­pont-ai­gnan. •93• Parce que c’est une per­for­mance. •94• Parce qu’on a vé­ri­fié, et “fer­mer la fe­nêtre” n’entre pas dans notre fiche de poste. •95• Parce que ce n’est sou­hai­table pour per­sonne que l’on dorme nu(e). •96• Parce qu’on n’a pas trou­vé où double-cli­quer pour la fer­mer. •97• Pour que les puces de lit puissent faire une pe­tite ba­lade. •98• Pour at­tra­per froid, cho­per un ar­rêt ma­la­die et creu­ser le trou de la Sé­cu, en bon(ne) as­sis­té(e) que l’on est. •99• Pour se pré­pa­rer un peu sé­rieu­se­ment à Koh-lan­ta. •100• Parce qu’on a beau être en été, ce py­ja­ma en pi­lou est bien trop sexy pour qu’on y re­nonce.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.