STOP AUX TOU­RISTES PHOTOGRAPHIANT DES TA­BLEAUX

Society (France) - - SOCIAL NETWORK -

La der­nière fois que vous avez croi­sé des mou­tons, ils brou­taient be­noî­te­ment, en trou­peau, dans les prés sa­lés de la baie du Mont-saint-mi­chel. Ils ne cau­saient de tort à per­sonne, c’était apai­sant. Au­jourd’hui, dans ce mu­sée vi­si­ble­ment pro­pice aux flash­mobs d’abru­tis, d’autres ovins se pré­sentent à vous. Bras le­vé, smart­phone en main, ils mi­traillent un pauvre ta­bleau non consen­tant, avant de s’en al­ler vo­ler l’âme de l’oeuvre sui­vante, im­pu­né­ment. Tiens, ils ont dé­jà été rem­pla­cés par d’autres. Ça alors!

Tra­vers type d’une so­cié­té qui vit sous écran to­tal, le tou­riste photographiant un ta­bleau se répand dans les lieux de cul­ture comme la fourbe goutte d’huile sur le chi­no mar­ron. Il ex­clut le pauvre hère qui tente bê­te­ment de re­gar­der l’oeuvre avec des yeux. Il ajoute d’in­utiles mé­ga­oc­tets sur un cloud dé­jà dé­bor­dant de toute la dé­bi­li­té pho­to­gra­phique hu­maine. Il ne re­gar­de­ra plus ja­mais ce cli­ché.

Car en­fin qu’est-ce que le tou­riste photographiant un ta­bleau si­non l’évo­ca­tion de cer­taines des plus sombres heures de l’his­toire des bras ten­dus? Igno­riez-vous qu’en moyenne, 30 nou­veaux gi­ga­oc­tets DE LA MÊME PU­TAIN DE JO­CONDE sont uploa­dés quo­ti­dien­ne­ment? Et sur­tout, sais-tu, ami, ce que tu peux faire de ton flash?

Vi­si­teurs, vi­si­teuses, en­semble ces­sons de dire cheese à ces em­pê­cheurs de contem­pler en rond.

nos pro­po­si­tions

Créa­tion d’une col­lec­tion de gros livres re­pre­nant des oeuvres dé­jà pho­to­gra­phiées par des pro­fes­sion­nels, que l’on pour­rait nom­mer “livres d’art” par exemple!

Im­pres­sion de toutes les pho­tos de ta­bleau cé­lèbre conte­nues sur les dif­fé­rents clouds et re­cy­clage de l’en­semble en rou­leaux de pa­pier toi­lette double épais­seur.

Grande ac­tion ci­toyenne “pas de bras, pas de pho­to­graphe”, consis­tant tout sim­ple­ment à cou­per les bras de ceux qui pho­to­gra­phient des ta­bleaux (sous anes­thé­sie tout de même, nous ne sommes pas des monstres.)

Ont dé­jà si­gné la pé­ti­tion:

Gaël Cli­ché, Éric Pho­to-rhi­no, Art Gar­fun­kel, Char­lé­lie Cul­ture, Mar­co Van Pas­tel et 860 605 autres…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.