100 bonnes rai­sons…

…de chan­ger de look

Society (France) - - ENTRETIEN -

•1• Parce qu’on n’ose pas dire non à ce(tte) ven­deur(se) qui a l’air si en­thou­siaste. •2• Parce que ça y est, on a tra­ver­sé la rue. •3• Pour res­sem­bler un peu moins à la pho­to sur notre pas­se­port. •4• Parce qu’on ne peut pas chan­ger de vie, hé­las. •5• Parce qu’on vient de s’éva­der de Guan­ta­na­mo et que cette te­nue orange n’est pas très dis­crète. •6• Parce que qui veut en­core voir une barbe de hips­ter en 2018? Per­sonne. •7• Parce que cette nou­velle mode du fluo, c’est peut-être notre chance de ne plus pas­ser in­aper­çu(e). •8• Parce qu’au Cap d’agde aus­si, ce se­ra bien­tôt l’hi­ver. •9• Parce que tu t’es vu(e) quand tu t’ha­billes? •10• Parce qu’il est là, le look, cette se­maine. •11• Parce que ça, ce sont des cla­quettes. Et ça, ce sont des chaus­settes. •12• Parce que l’our­let est à neuf cen­ti­mètres. •13• Parce qu’on est Re­doine Faïd. •14• Parce qu’on a chan­gé de sexe. •15• Parce qu’on a dé­ci­dé de re­tour­ner vivre chez nos pa­rents. •16• À cause de la vi­déo­sur­veillance. •17• Parce qu’on fête tou­jours les dix ans de la teck­to­nik. •18• Parce qu’on a gran­di. •19• Parce qu’on ne s’ap­pelle pas Co­co. •20• Pour que ça matche avec notre So­low­heel. •21• Parce qu’on est le bon­homme Ce­te­lem et que FIN DE TOUR­NAGE! •22• Parce que tout à fait, ça s’ap­pelle une crise de la qua­ran­taine. •23• Pour fê­ter notre tren­tième fol­lo­wer. •24• Parce que le bouc, c’est le seul truc des an­nées 90 qui ne soit pas en­core re­ve­nu à la mode, il y a un cré­neau à prendre, on en est sûr. •25• Parce que c’est pas qu’on s’ha­bille dé­sor­mais près du corps, c’est juste qu’on a gros­si. •26• Parce que la ké­ta­mine ne fait plus ef­fet. •27• Parce qu’on est sor­ti(e) de la gare de Rennes. •28• Parce que ça va à la salle. •29• Parce qu’il fait froid. •30• Parce qu’on a vu un(e) créa ha­billé(e) comme nous. •31• Parce que pour­quoi pas un maillot de foot à l’as­sem­blée, tiens. •32• Parce que vi­si­ble­ment, on peut “al­ler se rha­biller”. •33• Parce qu’on fait de la po­li­tique et que cette veste est ré­ver­sible. •34• Parce que c’est Hal­lo­ween. •35• Parce que ce dos car­ré nous va mieux. •36• Parce qu’au point où on en est, c’est faire une

les­sive ou ache­ter de nou­veaux vê­te­ments. •37• Parce qu’on a en­core ache­té n’im­porte quoi pen­dant les soldes, voi­là pour­quoi. •38• Parce qu’il n’y a plus de sai­son. •39• Parce qu’on a lais­sé la moi­tié de notre garde-robe chez notre ex, et plu­tôt mou­rir qu’y re­tour­ner. •40• Parce qu’un pan­ta­court en hi­ver, pour­quoi pas? •41• Pour pas­ser sur M6, par­di! •42• Parce qu’on ai­me­rait bien se faire élire pré­sident(e). •43• Parce qu’on vient de se faire tailler un beau cos­tard, là. •44• Parce que orange is the new black. •45• Parce que ça va pas du tout ces col­lants chair, ma ché­rie! •46• Parce que “tiens c’est mar­rant, t’as le même pull que Ju­lien Do­ré”. •47• Parce qu’on est dé­jà juste dans nos ha­bits et qu’ar­rive la sai­son des ra­clettes. •48• Parce qu’on est bi­po­laire. •49• Parce qu’on est re­çu(e) à Po­ly­tech­nique. •50• Parce que ça y est, on est ma­rié(e), plus rien à se­couer de notre ap­pa­rence. •51• Parce qu’on avait une dou­doune sans manches mais qu’on vient de re­trou­ver notre di­gni­té. •52• Parce que les mites ont lit­té­ra­le­ment anéan­ti l’an­cien. •53• Parce qu’on a dé­ci­dé que ce se­rait tous les jours

Fri­day Wear. •54• Parce qu’on est Ar­tu­ro Bra­chet­ti. •55• Parce que le coach veut nous faire ren­trer. •56• Parce qu’on n’ar­rête pas de nous par­ler d’une autre paire de manches. •57• Parce qu’on in­ter­roge le genre à tra­vers un al­bum sen­suel, ur­bain et hyp­no­tique, les pieds sur le dance floor, la tête dans les étoiles. •58• Parce qu’on est un ours po­laire et que brun sur blanc, ça passe moins in­aper­çu. •59• Parce qu’on n’ar­ri­ve­ra ja­mais à des­cendre par la che­mi­née, y a pas moyen, les ga­mins se­ront dé­çus mais c’est pas grave. •60• Parce que la touche Notre-dame-des-landes à La Dé­fense avec un at­ta­ché case à la main, il pa­raît que c’est “sus­pect”. •61• Parce que c’est dé­ci­dé, on rentre dans les ordres. •62• Parce qu’on a pé­té les plombs. •63• Parce que c’est le bon mo­ment. •64• Pour le plai­sir. •65• Parce qu’on sort de pri­son. •66• Parce que c’est plus simple que de chan­ger de plouc. •67• Parce que le chan­ge­ment, c’est main­te­nant. •68• Parce que pour le dire vite, on a man­gé notre cha­peau. •69• Parce qu’on est Xa­vier Du­pont de Li­gon­nès et qu’on aime faire des mé­ga­sur­prises. •70• Parce qu’on est l’heu­reux(se) ga­gnant(e) du ti­rage à 61 000 000 eu­ros de ven­dre­di der­nier. •71• Parce que tant qu’on peut faire peur aux en­fants, on va peut-être le gar­der, ce cos­tume d’hal­lo­ween. •72• Parce que vu notre gueule, c’est plus ju­di­cieux que de chan­ger de book. •73• Parce que si­non, on n’au­ra rien à ra­con­ter au bou­lot lun­di. •74• Parce qu’on est DRH d’air France et il nous suf­fit de pas­ser cette bar­rière pour... non rien. •75• Parce que com­ment ça, la ra­dio est fil­mée, main­te­nant? •76• Parce que non, on ne sait pas du tout où se trouve l’élec­tro­mé­na­ger, on ne tra­vaille pas ici, dé­so­lé(e). •77• Parce qu’on a dé­ci­dé d’être cli­vant(e) et ce 501 conti­nue de mettre tout le monde d’ac­cord. •78• Parce qu’on vient de voir une pho­to d’andre Agas­si à 20 ans et qu’on se dit qu’on est trop ti­mide. •79• Parce qu’on ne va pas chan­ger d’hy­giène de vie non plus, hein. •80• Parce qu’il est dé­fi­ni­ti­ve­ment im­pos­sible de vivre avec la coupe de Ch­ris Waddle. •81• Parce que c’est fou tout cet argent que les pas­sants nous donnent sur le che­min de notre can­tine cru­di­vore. •82• Parce qu’on avait pro­ba­ble­ment six mois d’avance sur le re­tour du sur­vêt’ à pres­sion. •83• Parce qu’on ne vou­lait pas gâ­cher tous ces chèques-ca­deau Ce­lio. •84• Parce qu’on n’a pas d’en­fant, ça laisse du temps. •85• Parce qu’on ne fait pas de stand-up. •86• Parce que s’il y a bien deux trucs sur les­quels le gou­rou ne tran­sige pas, ce sont les fringues et le consen­te­ment. •87• Parce que Gri­ch­ka a en­core chan­gé le sien sans pré­ve­nir... •88• Parce qu’on change tous les 500 in­fluen­cés. •89• Parce que notre conjoint(e) a dé­sor­mais des lu­nettes. •90• Parce qu’on est une che­nille, connard. •91• Parce que ce gi­let jaune bien ran­gé sous notre siège a l’air tout neuf et qu’on va en­fin pou­voir es­sayer ces fa­meux to­bog­gans! •92• Parce que le vi­deur vient en­core de nous dire que ça n’al­lait pas être pos­sible, ma­dame. •93• Parce qu’on ne peut pas chan­ger de corps. •94• Parce que “tiens, c’est ri­go­lo, t’as exac­te­ment la même barbe qu’oli­vier Gi­roud”. •95• Parce que c’est confor­table, les Crocs. •96• Parce que dé­jà qu’on n’a pas la même pas­sion, si en plus on n’a pas le même maillot... •97• Parce que c’est écrit noir sur blanc: no smo­king. •98• Bah parce qu’on est dans une ca­bine d’es­sayage, on va pas faire un jo­ka­ri. •99• Parce que c’est la seule so­lu­tion qu’on ait trou­vée pour qu’on parle en­fin de nous au bu­reau. •100• Parce que, al­lez, faites ce que vous vou­lez, je vous fais confiance, après tout c’est vous qui êtes vi­sa­giste.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.