ME­SURES PROTOCOLAIRES

Stylist - - Beauté -

À tous les pe­tits po­neys qui lisent ce ma­ga­zine : ça ne sert à rien de traî­ner en lon­gueurs avec des pointes en burn-out. Usées, elles vont rompre et vos che­veux se­ront donc plus courts.

La mise au frais : onze mois par an, vous êtes une dro­guée du bru­shing. Ne voyez pas de ju­ge­ment dans cette af­fir­ma­tion, vous êtes comme ça, vous n’y pou­vez rien. Sauf que là, vous al­lez être en va­cances et on es­père vrai­ment que vous al­lez perdre du temps à chil­ler sur la plage plu­tôt qu’à vous battre avec un fer à lis­ser. « Ar­rê­tez même le sé­choir, trop de cha­leur peut pro­vo­quer des bulles dans le che­veu, agres­ser le cuir che­ve­lu et les cel­lules-souches », aver­tit Bru­no Ber­nard.

Le plan de sau­ve­tage : du­rant vos deux se­maines de fo­lie à La Grande-motte, votre che­ve­lure va perdre de sa sou­plesse, se déshy­dra­ter et po­ten­tiel­le­ment cas­ser par en­droits. La faute aux UV, au sel, à l’air sec mais aus­si à l’al­ter­nance bai­gnade/ser­viette qui mouille/as­sèche la fibre de fa­çon hard­core. Si vous êtes à Biar­ritz, im­bi­bez la masse de crème nour­ris­sante à base de beurres et d’huiles vé­gé­tales chaque ma­tin : le sel conte­nu dans l’eau fixe le pro­duit et en fait un vrai bon­net de bain. Si vous êtes à la Bour­boule (que vous vous bai­gnez donc dans la Dor­dogne, une rivière quoi), faites pa­reil mais avec une huile, plus te­nace et ré­sis­tante à l’eau. Ça vaut aus­si pour les pis­cines (de plus en plus sym­pa, ces va­cances).

Le bros­sage : c’est une étape es­sen­tielle à l’aé­ra­tion de la masse, l’op­ti­mi­sa­tion de la mi­cro­cir­cu­la­tion mais aus­si à une po­ten­tia­li­sa­tion des ac­tifs cos­mé­tiques. « Com­men­cez par bros­ser dans un sens, puis l’autre, de chaque cô­té de la che­ve­lure, tête en bas puis tête en haut », re­com­mande Mar­tine Coste. Et pas avec n’im­porte quoi évi­dem­ment : ne tou­chez rien d’autre que les brosses en poils na­tu­rels, qui dé­posent un film pro­tec­teur de ké­ra­tine sur la fibre.

Post-it men­tal : « N’uti­li­sez pas d’élas­tiques avec une tige en mé­tal, ils cassent le che­veu. Rem­pla­cez-les par des scrun­chies ou des bar­rettes », Ca­the­rine Chau­vin, res­pon­sable de l’ins­ti­tut Re­né Fur­te­rer.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.