TROIS PLAQUES À CÔ­TÉ DE LA PLAQUE

Stylist - - Story -

L’HOMMAGERACISTE

Alors que dans l’amé­rique de Trump, l’opi­nion pu­blique en ap­pelle à dé­bou­lon­ner les mo­nu­ments à l’ef­fi­gie des “hé­ros” su­distes et es­cla­va­gistes, en Croa­tie, on ne s’est pas po­sé de ques­tions pour res­sor­tir une plaque dou­teuse ren­dant hom­mage à des néo­na­zis tués au dé­but de la guerre d’in­dé­pen­dance. La pre­mière fois, elle avait été pla­cée près du camp de Ja­se­no­vac…

L’HOM­MAGE AU VIDE

Si votre vie est aus­si vide que la grille des pro­grammes té­lé et votre hu­mour aus­si lourd que ce­lui de Tex des Z’amours (si vous pas­sez une jour­née de merde on ne peut que vous conseiller d’en­fon­cer le clou et de re­gar­der ses vi­déos sur Youtube), eh bien sa­chez que sur ebay vous pou­vez ache­ter pour 27 $ une plaque sur la­quelle est ins­crite « On this site in 1897 no­thing hap­pe­ned ». La grosse poi­lade.

L’HOM­MAGE AR­TIS­TIQUE

Sous le blase de Noo­nie Noo­nie Noo­nie, un street ar­tist pa­ri­sien s’amuse à ins­tal­ler des fausses plaques com­mé­mo­ra­tives à tra­vers Pa­ris. Ça au­rait pu être drôle, mais ça tombe gé­né­ra­le­ment à plat : « Ici ha­bi­ta l’amant de quel­qu’un », « Ici a vé­cu une pe­tite fille qui n’ai­mait pas les Bar­bies ». Ouais, bof.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.