LE RE­DOU­TABLE : L’AG NAPHTALINE

Technikart - SuperCannes - - News -

68, à la Sor­bonne, JLG af­fronte les Mao-Spon­tex et fait tache au mi­lieu des che­veux longs et des idées courtes avec sa pré-cal­vi­tie. On sent l’en­vie du film de se payer le gau­chisme de 68, mais aus­si de ché­rir le temps des sor­bon­nards qui clo­paient en cours ma­gis­tral en cau­sant de Sartre avec l’ac­cent ti­ti. C’est plus fort que lui : Ha­za­na fi­nit tou­jours par choi­sir la nos­tal­gie.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.