LE PAL­MA­RÈS ÉVO­LU­TIF

Technikart - SuperCannes - - Édito -

1_S­tar(-shen­baum)

Bon ben voi­là. C’est ar­ri­vé, Ma­rion Co­tillard saute UNE com­pèt’ et se fait chi­per la place. On pa­rie. Plus une édi­tion can­noise sans Iri­na. Star­shen­baum. La pre­mière syl­labe sur­tout.

2_G­ros jou­jou

Des pipes à crack, des pipes tout court (ou toutes longues), des bites en ac­tion, des bites au re­pos, des passes sen­sibles avec des vieux, des amours vains entre pros­ti­tués… Mal­gré son en­fi­lade de scènes phy­siques, Sau­vage nous en touche une sans faire bou­ger l’autre. À une ex­cep­tion, une scène de trio­lisme psy­ché-hé­bé­tée avec, en guest-star, le plus gros plug anal ja­mais fil­mé : sou­dain, le trip.

3_Obs­cu­red by Ni­cloux

Le sol­dat Ul­liel s’en­fonce dans la jungle de l’In­do­chine en por­tant sa ven­geance en ban­dou­lière pour y trou­ver fi­na­le­ment l’amour. Un su­jet vis­cé­ral jouées sur une ryth­mique prog-Floyd : c’est le pro­gramme des Con­fins du monde de Guillaume Ni­cloux. Une belle idée qui fait son pe­tit ef­fet (les vi­gnettes gores trai­tées comme des dé­rives men­tales), mais un poil trop mé­ca­nique pour ne pas anes­thé­sier.

4_La Pan­thère foire

14H26 : ça se bous­cule dé­jà de­vant Buñuel pour ren­con­trer Ryan Coo­gler. 16H00 : La salle ouvre, ça se marche des­sus pour cho­per une bonne place . 16H06 : On nous in­forme que les casques de trad étaient à l’en­trée dans la salle, 300 per­sonnes se lèvent comme un seul homme. 16H08 : Troi­sième salve de po­go bru­tal pour re­ga­gner sa place. 16H15 : MC Fré­maux tente de chauf­fer une foule dé­sor­mais amorphe et suante. 16H20 : TheWeeknd prend place au pre­mier rang, bref re­gain d’éner­gie col­lec­tive. 16H32 : Coo­gler dé­barque sur la scène tel Apol­lo Creed. 16H33 : « La mu­sique ça compte beau­coup dans mes films. » 17H02 : « Black Pan­ther c’est James Bond. » Bien­ve­nue au wack-an­da.

5_Le trai­ler de Pre­da­tor

Ça com­mence comme du Shane Black au­to­pa­ro­dique : c’est Hal­lo­ween, un ga­min trouve un gros jou­jou SF dans son ga­rage, le fait pla­ner, l’en­voie se cra­sher tout droit dans une tour Le­go. En pa­ral­lèle, le vais­seau du Pre­da­tor s’ex­plose juste en bas de chez nous. Mi­gnon. Après ça le lo­go Fox ap­pa­rait, les (sans trop de) mo­ney-shots s’en­quillent, le ras­ta en ar­mure se paume chez les red­necks et c’est l’es­prit de Nim­rod An­tal qu’on ré­veille. Pas une gueule de porte-bon­heur tout ça.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.